Programme

  • Veuillez noter que le programme est sujet à des changements mineurs.

    Toutes les communications auront lieu dans la salle C-3061 du Carrefour des arts et des sciences de l’Université de Montréal. Le cocktail de clôture aura lieu dans la salle C-2081/2083.

    • 22 novembre 2018
      • 9:00 am - 9:15 amMot d'ouverture
      • 10:15 am - 10:30 amPause
      • 12:00 pm - 1:00 pmDîner
      • 1:00 pm - 2:30 pmAnalyse de discours
        • exhibitor - Demystifying Women’s and Men’s Talk in Marital Interactions
          Demystifying Women’s and Men’s Talk in Marital Interactions Former studies on gender and language sustained a male-female binary dichotomy (FISHMAN, 1978; FISHMAN, 1983; TANNEN, 1990; DE FRANCISCO, 1991). They stated that women tend to engage more in conversations in comparison to men, talk more and produce continuers such as ‘mhm’ to offer support to narratives. On the other hand, men tend not to engage in conversations as much as women, talk less and produce continuers in order to silence their interactional partners. Nonetheless, more recent research has rejected the idea of having a male-female dichotomy as a starting point to analyze language data

          Continue reading 

        • exhibitor - Genre et joute oratoire en arabe marocain
          Genre et joute oratoire en arabe marocain La question du genre au sein de la société marocaine se meut en parfaite dépendance avec nos pratiques linguistiques et notre patrimoine culturel qui domine le chant populaire, le folklore et les proverbes. Ces derniers dénotent des représentations culturelles sous-jacentes aux mécanismes du processus cognitif du Marocain. Les pratiques langagières attestent un ensemble de signes iconique, symbolique et indiciel qui sont ancrés et liés à la vie sociale à travers la parole proverbiale. Nous avons choisi l’étude de l’homme par le biais de la parole proverbiale de la femme. Ce choix nous permet

          Continue reading 

        • exhibitor - « Très déçu mais que veux tu, c'est un homme » : analyse des stéréotypes dans les commentaires Facebook en écho du mouvement #MoiAussi
          « Très déçu mais que veux tu, c’est un homme » : analyse des stéréotypes dans les commentaires Facebook en écho du mouvement #MoiAussi L’automne 2017 a été marqué par une vague de dénonciations d’inconduites sexuelles portée par le mot-clic #MeToo et ses différentes traductions (#MoiAussi, #YoTambien, etc.) et adaptations (#BalanceTonPorc, #QuellaVoltaChe, etc.). Si cette vague se distingue par le court délai entre les différentes dénonciations et par la notoriété des personnes visées, elle se situe néanmoins dans un vaste courant de dénonciations publiques qui a pris de l’ampleur dans les dernières années, notamment à l’aide du mot-clic #AgressionNonDénoncée. Par le biais de ces mouvements, des victimes sont sorties de l’omb

          Continue reading 

      • 2:30 pm - 2:45 pmPause
      • 2:45 pm - 4:15 pmLangage et interfaces
        • exhibitor - Lorsque la qualité probable d'une langue peine à trouver sa place
          Lorsque la qualité probable d’une langue peine à trouver sa place À l'ère du tout connecté, il est pour le moins étonnant d'y retrouver un internaute sous la domination d'une langue « informatique » qui n'est pas la sienne. Une langue silencieuse [3] programmée à l’avance, pour, qu’en son absence, sur la base d'algorithmes et d'approches définitionnelles que les informaticiens maîtrisent, le sens qui se véhicule sur le web se calcule bien souvent à son insu et après coup. Reconnaissant la capacité de l’humain à énoncer « en direct » le sens des choses qu’il perçoit, y aurait-il un genre, une manière simple de dire, écrire, pour qu’au moment venu de l’interac

          Continue reading 

        • exhibitor - Peer tutoring in language learning in higher education: the impact at a BIS university
          Peer tutoring in language learning in higher education: the impact at a BIS university The use of peer tutoring programs as an extracurricular strategy in higher education has grown globally (Chen & Liu, 2011) as young people and teachers seem to value collaborative learning processes, either because of the low levels of school performance and the derived need to address the problem or because of the effectiveness of this teaching-learning strategy (Topping, 1996). The purpose of this research is to explore the impact of tutoring on students’ language learning and on students’ affective and social skills development among students from a Bilingual International and Sustainab

          Continue reading 

        • exhibitor - Foresta Lumina : Trois langages au service du sens
          Foresta Lumina : Trois langages au service du sens Le projet multimédia Foresta Lumina, de la compagnie Moment Factory, consiste en une juxtaposition de plusieurs éléments distincts chacun constitué par son propre langage. L’espace naturel de la forêt du Parc de la Gorge de Coaticook est habillé par des processus numériques comme de l’éclairage, des trames sonores et du mapping de structures naturelles. En outre, une trame narrative trace la progression des spectateurs du début à la fin de ce parcours nocturne illuminé. Nous suivons Margaret, qui se perd en forêt et vit plein de péripéties face à des personnages issus du folklore québéco

          Continue reading 

      • 4:15 pm - 4:30 pmPause
      • 4:30 pm - 5:30 pmAtelier
    • 23 novembre 2018
      • 8:30 am - 9:00 amAccueil et inscriptions
      • 9:00 am - 10:30 amGenre et culture
        • exhibitor - « C’est pas parce que tu joues le bonhomme que t’es pas une pute » : performance(s) de(s) genre(s), langage du corps et subversion sociale dans Bandes de filles de Céline Sciamma
          « C’est pas parce que tu joues le bonhomme que t’es pas une pute » : performance(s) de(s) genre(s), langage du corps et subversion sociale dans Bandes de filles de Céline Sciamma Les théories sur la performativité du genre depuis Judith Butler s’accordent sur le fait que les performances de masculinité(s) et de féminité(s) sont des outils nécessaires dans la construction identitaire d’un individu, mais ces performances peuvent aussi s’avérer être des moyens d’exprimer le refus d’une identité imposée à un corps sexué. Dans une société où les genres sont normés et normatifs, la performance d’un ou des genre(s) peut être un acte subversif, et devenir un moyen de communication alternatif au verbal : un langage du corps. Dans cette contribution, je souhaite mettre en

          Continue reading 

        • exhibitor - Plus qu’un « genre » : le rap comme praxis pédagogique
          Plus qu’un « genre » : le rap comme praxis pédagogique Dès la fin des années 80, le développement et la circulation de la culture hip-hop, née dans la ville de New York au courant des années 70, ont été permis par le développement de magazines, d’émissions spécialisées diffusées sur les ondes de radios universitaires et, plus tard, de partenariats avec des compagnies musicales, vestimentaires et alimentaires, notamment (Chang, 2005). Aujourd’hui, la pratique musicale contribuant à la culture hip-hop (la musique rap) investit différents espaces et lieux, et est parfois employée comme un outil pédagogique critique favorable à une remise en question

          Continue reading 

        • exhibitor - La ségrégation raciale et de genre dans les toilettes publiques
          La ségrégation raciale et de genre dans les toilettes publiques Les problématiques relatives aux identités de genres sont maintenant un peu plus représentées. Elles permettent de théoriser les différentes oppressions relatives à la tyrannie de genre de l'hétéronormativité (Doan: 2010) et à la conception de la relation entre l'espace et l'identité de genre qui est pensée selon une vision patriarcale blanche (The Roestone Collective: 2014). Plusieurs théoricien.ne.s se sont penchés sur les formes d'oppressions relatives à l'espace et notamment à l'espace public (Browne, 2004; Butler, 2015; Halberstam, 1998). Ainsi, les toilettes publiques peuvent constituer

          Continue reading 

      • 10:30 am - 10:45 amPause
      • 10:45 am - 12:15 pmLinguistique
        • exhibitor - Effet d’un déficit auditif sur la perception tactile: La sensibilité du toucher chez les entendants et les malentendants
          Effet d’un déficit auditif sur la perception tactile: La sensibilité du toucher chez les entendants et les malentendants Des études montrent que le cerveau de personnes nées sourdes ne traite pas l’information tactile de la même manière que les entendants. Ces résultats confirment l’effet de l’expérience sensorielle sur le développement cérébral. Toutefois, la recherche est partagée sur l’idée que les malentendants profonds développent une hypersensibilité tactile. Une des difficultés de cette recherche est la comparaison entre une perception qui implique des différences d’intensité et une perception qui implique une résolution temporelle (ex. est-ce que deux touchés rapprochés dans le temps se détectent). La ré

          Continue reading 

        • exhibitor - Modalité, temps et périphérie gauche en créole martiniquais
          Modalité, temps et périphérie gauche en créole martiniquais À travers les langues du monde, la différence entre modaux épistémiques et radicaux concerne notamment leur orientation et leur interaction avec le temps (v., inter alia, Hacquard, 2006; Zagona, 2008). Les premiers sont orientés vers le locuteur et les seconds vers le sujet. Les premiers ont portée étroite vis-à-vis du temps et les seconds portée large. Ceci vaut également pour le créole martiniquais (CM). La position du modal vis-à-vis de la particule temporelle détermine son interprétation, comme l’illustrent (1a) et (1b) (1) a. Jan té dwet vini Jean ANT devoir venir ‘Il était néce

          Continue reading 

        • exhibitor - Le bégaiement, un trouble social : comment les personnes bègues vivent-elles leur intégration dans la société?
          Le bégaiement, un trouble social : comment les personnes bègues vivent-elles leur intégration dans la société? La société du 21e siècle prône l’importance de projeter une image de soi impeccable dans une ère où tous se retrouvent en constante interaction. La communication entre les individus est au premier plan, et cela affecte socialement ceux ayant un quelconque trouble de la communication puisque la norme linguistique est énormément valorisée. Jusqu’à 10 % de la population voit sa communication être entravée à un moment ou à un autre par le bégaiement et celui-ci persiste dans 1 % des cas (AJBQ, s.d.). Cela amène les gens qui en souffrent à vivre une intégration difficile dans la société. Une

          Continue reading 

      • 12:15 pm - 1:45 pmDîner
      • 1:45 pm - 3:15 pmLittératures et voix féminines
        • exhibitor - Retrouver les voix des femmes oubliées: une analyse de la langue de l’amitié entre parents chez les Dames des Roches et Marie de Gournay
          Retrouver les voix des femmes oubliées: une analyse de la langue de l’amitié entre parents chez les Dames des Roches et Marie de Gournay Si l’on pense à l’écriture féminine française du seizième siècle, on tend à se concentrer sur les contes de Marguerite de Navarre et la poésie de Louise Labé. Mais elles n’étaient pas les seules femmes à écrire et à essayer de surmonter les contraintes placées sur elles par leur genre. Cet exposé examine la correspondance du duo mère-fille Madeleine (1520-1587) et Catherine des Roches (1542-1587), 96 lettres adressées par la plupart aux anonymes qui avait probablement assisté à leur salon poitevin, par rapport à celle de Marie de Gournay (1565-1645), dont une douzaine de lettres aux érudits cé

          Continue reading 

        • exhibitor - Dystopie et personnages féminins : représentations des linguistes savantes
          Dystopie et personnages féminins : représentations des linguistes savantes Le genre dystopique moderne (de la Seconde Guerre Mondiale à nos jours) est peuplé de figures féminines, dont le rôle et l’importance varient selon les oeuvres. Nous nous intéresserons ici à des personnages féminins caractérisés par leur rapport à la langue : les linguistes savantes, c’est à dire rattachées au milieu scientifique, par opposition au « locuteur ordinaire » (1). Notre corpus s’articule autour de trois oeuvres, de langues française ou anglaise (américaine), dans lesquelles est traité le thème « langue en société ». Nous nous intéresserons à la nouvelle de Ted Chiang, The Story of

          Continue reading 

        • exhibitor - Habiter le masculin : l’infiltration du masculin par la voix féminine dans L’heure de l’étoile de Clarice Lispector
          Habiter le masculin : l’infiltration du masculin par la voix féminine dans L’heure de l’étoile de Clarice Lispector Dans L’heure de l’étoile, l’écrivaine brésilienne Clarice Lispector met en scène un auteur, Rodrigo, bien qu’elle insinue dès les premières pages de l’oeuvre qu’elle se cache peut-être derrière cet auteur : « Dédicace de l’auteur (En réalité Clarice Lispector) (1) ». Rodrigo est néanmoins toujours présenté comme un être séparé de Lispector, et c’est par lui que nous parvient le récit de Maccabée, une jeune femme pauvre du Nordeste. À force de l’observer (et il affirme qu’il est le seul à le faire), Rodrigo est habité par elle ; en l’espace d’un instant, ils deviennent un (2). Après ce mom

          Continue reading 

      • 3:15 pm - 3:30 pmPause
      • 3:30 pm - 4:30 pmConférence plénière
        • exhibitor - Langue et genre : un bilan, deux exemples et plusieurs propositions
          Langue et genre : un bilan, deux exemples et plusieurs propositions Cette intervention a pour but à la fois de répondre à des besoins définis par le programme de ce colloque, mais aussi celui de créer de nouvelles avenues de recherches qui ne semblent pas être explorées. Dans une première partie, nous abordons la notion de ‘genre’ (grammatical, social, biologique, lexical, etc.) et rappelons les approches théoriques qui définissent cet objet de manière différente, cette différence conditionnant en conséquence les recherches et leurs résultats. Nous nous limiterons à l’approche intersectionnelle (genre/ sexe, ethnie et classe), l’approche matérialiste et l’a

          Continue reading 

      • 4:30 pm - 4:45 pmRemise de prix et clôture
      • 5:00 pm - 8:00 pmCocktail
    • 22 novembre 2019
      • 8:30 am - 9:00 amAccueil et inscriptions
      • 9:15 am - 10:15 amConférence plénière
        • exhibitor - Se dé-marquer : imaginer la singularité
          Se dé-marquer : imaginer la singularité Je souhaite distinguer les trois approches transformatives vis-à-vis de la langue qui coexistent à l’heure actuelle, soit la féminisation (qui travaille à donner une visibilité à égalité des sexes dans la langue), l’écriture inclusive (qui travaille à donner une visibilité des genres et des sexualités dans la langue) et le dé-marquage (qui cherche plutôt à y ouvrir un espace de singularisation - au-delà des catégories sociales de sexe, genre et sexualité). Ma communication se concentrera toutefois sur cette dernière approche beaucoup moins discutée (définition, typologie et illustrations à

          Continue reading 

      • 10:30 am - 12:00 pmLittérature, genre et grammaire
        • exhibitor - Grammatical Gender, Social Gender, and the Art of Translation: Examining Themes of Gender in the Short Fiction of Carme Riera through Translation
          Grammatical Gender, Social Gender, and the Art of Translation: Examining Themes of Gender in the Short Fiction of Carme Riera through Translation This project examines the role of gender in three versions of Catalan/Spanish bilingual author Carme Riera’s short story “Te entrego, amor, la mar como una ofrenda” [I Leave You, My Love, the Sea as an Offering] – the Spanish-language source text, and my own translations into English and French. “Te entrego...’, was first published in Spanish in 1980, and presents an opportunity for a productive case study on gender and literary translation. It is bookended by two versions that also bear mentioning: preceding it is the 1975 “Te deix, amor, la mar com a penyora”, an earlier Catalan versio

          Continue reading 

        • exhibitor - L’ambiguïté du genre de l’entité narratrice dans « Das Regal der letzten Atemzüge » d’Aglaja Veteranyi comme difficulté de traduction
          L’ambiguïté du genre de l’entité narratrice dans « Das Regal der letzten Atemzüge » d’Aglaja Veteranyi comme difficulté de traduction La narration singulière des deux romans autofictifs de l’auteure suisse Aglaja Veteranyi (1962-2002) fait s’élever les voix des analystes. S’ils et elles ne s’entendent pas sur toutes ses caractéristiques, il est à tout le moins unanime que l’entité narratrice soit la personne de l’auteure lorsqu’elle était encore enfant. Une légère ambiguïté plane au-dessus de la perspective narrative de son second roman « Das Regal der letzten Atemzüge 1», dont l’original allemand n’a pas encore de traduction française, à savoir le genre de l’entité narratrice. Les particularités grammaticales de la langue

          Continue reading 

        • exhibitor - Fondement et enjeux de la féminisation de la langue française
          Fondement et enjeux de la féminisation de la langue française Depuis les toutes premières initiatives visant à promouvoir une écriture plus inclusive en français ; aussi bien sur le plan lexical avec l’introduction de formes féminines de noms de métiers, qu’au niveau textuel à travers une rédaction épicène purgée de tout sexisme ; la question du langage et du genre suscite un vif débat au sein de l’espace francophone. Ainsi, institutions politiques et publiques ; organismes culturels ; médias et citoyens prennent tous part à la discussion. Tandis qu’au Québec, en Suisse et en Belgique l’on se prononce en faveur des réformes ou du dialogue à l’égard de la

          Continue reading