Vicky Beaudette

  • Étudiante à la maîtrise recherche en traduction, sous la direction de Georges L. Bastin, Vicky Beaudette est bien connue de la communauté étudiante de l’Université de Montréal pour s’être impliquée pendant de nombreuses années au sein de l’Association étudiante de traduction (AÉTUM). Aujourd’hui, elle continue de s’impliquer bénévolement et participe à l’organisation de la sixième édition du colloque multidisciplinaire sur le langage VocUM à titre de trésorière. Dans le cadre de ses recherches en histoire de la traduction, elle se penche sur le cas du syndicaliste canadien Gustave Francq (1871-1952), sur ses écrits et ses prises de paroles. Éduqué, bilingue et pratiquant l’autotraduction, Francq présente un cas d’étude exceptionnel par la polyvalence de son parcours professionnel.

 

Leave a Reply

 

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.