Débat sur le droit à l’avortement en Pologne confinée : langue et condamnation(s)

    Par Claire Laurent

     

    Le discours politique polonais a été notablement marqué, durant le confinement du pays, par une nouvelle tentative d’amender la loi sur le droit à l’avortement. En effet, le 15 avril, la députée européenne Kaja Godek, membre de la Confédération Liberté et Indépendance et soutenue par le parti du gouvernement Droit et Justice, propose au parlement polonais d’exclure le cas d’un danger grave pour la santé du fœtus du droit légal à l’avortement.

    Nous souhaitons étudier la rhétorique communicative de cette députée. Se positionnant en tant que porte-parole des femmes, voire féministe, elle représente en réalité les valeurs catholiques polonaises et l’ethos deDroit et Justice, dont l’acceptation de l’avortement contredit l’image conservatrice ouvertement affichée par le parti.

    Notre analyse s’efforce de mettre à jour la contradiction entre son positionnement dans un ethos féministe et les soubassements doxiques et politiques de sa position, se révélant par exemple dans le vocabulaire qu’elle utilise: « tuer un enfant [innocent] », ainsi que dans certaines formules-chocs qu’elle a prononcées, notamment la phrase largement reprise par les médias: « l’avortement est une pandémie pire que le coronavirus ».

    Nous nous appuierons pour l’analyse de l’ethos sur les travaux de Ruth Amossy et pour l’étude des arguments de la députée Godek sur les outils fournis par la Nouvelle Rhétorique de Perelman et Olbrechts-Tyteca. Notre corpus sera constitué de deux discours au Parlement, l’un du 10 janvier2018, l’autre du 15 avril 2020, concernant le projet de loi «Arrête l’Avortement». La comparaison de ces deux interventions nous permettra d’étudier les reformulations des arguments de Godek dans la perspective de la Pologne confinée.

    Amossy, Ruth. 2010. La présentation de soi: ethos et identité verbale. Interrogation philosophique.Paris: Presses universitaires de France.

    Kłosińska, Katarzyna, Michał Rusinek. 2019. Dobra zmiana, czyli jak się rządzi światem zapomocą słów (Le Bon Changement, soit comment les mots gouvernent le monde). Kraków:Wydawnictwo Znak.

    Kłosińska, Katarzyna. 2012. Etyczny i pragmatyczny: polskie dyskursy polityczne po 1989 roku.(Ethique et pragmatique: les discours politiques polonais après 1989). I. Ojczysty, dodaj doulubionych 1. Warszawa: Narodowe Centrum Kultury.

    Perelman, Chaïm, Lucie Olbrechts-Tyteca.2008 [1958]. Traité de l’argumentation: la nouvelle rhétorique. Bruxelles: Editions de l’Université de Bruxelles

    Plantin, Christian. 2016. Dictionnaire de l’argumentation: une introduction aux études d’argumentation. Langages. Lyon: ENS éditions.

    Corpus

    Intervention de Kaja Godek, 55meséance du Parlement polonais 2014-2019, du 10/01/2018 http://www.sejm.gov.pl/sejm8.nsf/transmisje_arch.xsp?rok=2018&month=01&type=posiedzenie#1289D81B29618109C125820F004F36E6                        (consulté le 07/08/2020)

    Intervention de Kaja Godek, 10meséance du Parlement polonais 2019-2024, du 15/04/2020 https://www.youtube.com/watch?v=5sy5WyJcjmw (consulté le 07/09/2020)

 

Leave a Reply

 

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.