Ann Ayiti, frankofoni se zam pou vyolans kolonyal epi se kreyolofoni ki ka sèvi kòm fondasyon pou edikasyon ak liberasyon

    Otè : Michel DeGraff

    Nan prezantasyon sa a, Pwofesè DeGraff pral demontre ki jan lang kreyòl la se yon teknoloji ki nesesè pou konesans, libète, jistis ak devlòpman ann Ayiti. Men, lang kreyòl la p ap fouti rive ranpli wòl sa a toutotan gen otorite ak enstitisyon nan peyi a (ata Ministè Edikasyon Nasyonal, Ministè Kilti ak Kominikasyon, Inivèsite Leta d Ayiti, UNESCO, e latriye) ki kontinye ap devalorize kreyòl pa rapò ak lang franse. Ki vle di franse ann Ayiti se toujou yon lang k ap sèvi kòm teknoloji pou ejemoni ak apatèd. Se nan kad jeyo-politik sa a, Inisyativ MIT-Ayiti ap goumen pou n louvri baryè lajman laj sou wout konesans pou tout pitit peyi d Ayiti. Sa se yon modèl n ap pwone pou n ede nan demokratize edikasyon tou patou sou latè beni, sitou nan lòt peyi Sid yo.

    En Haïti, la francophonie est l’arme de la violence coloniale. C’est la créolophonie qui peut servir comme fondation de l’éducation et de la libération. Dans sa présentation, le professeur DeGraff va nous démontrer comment la langue créole est un outil nécessaire à l’apprentissage, à la liberté, à la justice et au développement en Haïti. Mais le créole ne réussira pas à remplir ce rôle tant qu’il y aura des autorités et des institutions dans le pays (tels que le Ministère National de l’Éducation, le Ministère de la Culture et des communications, l’Université d’État d’Haïti, l’UNESCO et autres) qui continueront à dévaloriser la langue créole par rapport à la langue française. Ce qui veut dire que le français en Haïti est une langue qui sert encore comme instrument de l’hégémonie et de l’apartheid. C’est dans ce cadre géopolitique que Initiative MIT Haïti se bat pour ouvrir grandement les portes vers le savoir pour toutes les haïtiennes et tous les haïtiens. Nous prônons ce modèle dans le but d’aider dans la démocratisation de l’éducation partout au monde, mais surtout dans les pays du Sud.

 

Leave a Reply

 

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.