ID: 765

Premier auteur : Fofana Dalla Malé
Courriel : fofan002@gmail.com
Affiliation principale : Université de Sherbrooke

Note biographique / intérêts de recherche :
Publications récentes :
Diplômes obtenus : 

Doctorat en études françaises incluant un cheminement en linguistique

Titre thèse : La subjectivité journalistique en entrevue médiatique: une approche rhétorique et interactionnelle de l’émission Péncum Sénégal   http://hdl.handle.net/11143/7712

2009- 2015         Université de Sherbrooke, Sherbrooke (Québec)                        

Diplôme d’études approfondies de sciences du langage, option francisation

Titre mémoire : Les interférences de l’oral dans l’écrit : maladresse ou logique d’une  représentation?

2003-2004         Université de Nancy II (maintenant Université Lorraine-Nancy University), Nancy  France

Maitrise de  didactique de français langue seconde

Titre mémoire: Atelier d’écriture pour adultes en insécurité scripturale.  Le cas associatif

2002-2003         Université de Nancy II, Nancy  France

Diplôme d’études universitaire générale en études anglaises

2000-2003         Université de Nancy II, Nancy  France

Licence en science du langage mention français langue seconde

2001-2002         Université de Nancy II, Nancy  France

Diplôme d’études universitaires générales en médiation culturelle et communication

1999-2000         Université de Nancy II, Nancy  France


Statut du présentateur : Professeur(e)
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Français

L’apport de la linguistique à la didactique des langues secondes

À travers différents niveaux d’analyse linguistique, nous allons montrer comment la perspective résolument fonctionnelle de la linguistique est un gage de prise de conscience et de succès pour l’apprenant de langue seconde. La perspective linguistique met en avant l’authenticité (de la source) sans occulter la fonctionnalité (un équilibre en norme et usage). Elle met à profit une compréhension des réalités articulatoires des phonèmes pour une appropriation réelle de l’apprenant. Elle valorise une observation et une rationalisation des phénomènes phonologiques qui transcendent la langue pour être le fait de réalités physiologiques propres à l’humain. Elle lutte contre l’ethnocentrisme et valorise l’estime de la langue maternelle, à travers une redéfinition des fonctions essentielles de la langue, propres à toute langue (avec notamment un retour sur la question des transferts et contacts interlinguistiques). Et enfin, elle dresse un continuum entre la langue, la réception et la communication : en un mot, le discours.

Bibliographie:

OLAOSEBIKAN, T- O-W. (2014),  « Interférences linguistiques chez les francisants anglophones: le cas du présent de l’indicatif », International Journal of English Language and Linguistics Research, Vol.2, n° 1, p. 31-38.

VÉRONIQUE,  D. (2013),  « Les analyses d’erreurs en langue étrangère : une question de ‘’linguistique appliqué’’ »?  Langage et Parole, Université Aix-Marseille.

OLAOSEBIKAN, T- O-W. (2014),  « Interférences linguistiques chez les francisants anglophones: le cas du présent de l’indicatif », International Journal of English Language and Linguistics Research, Vol.2, n° 1, p. 31-38.

MATHIS, N. (2012),  « Quand deux apprenantes font appel au chinois en classe de FLE : Intercompréhension, plurilinguisme et construction identitaire en atelier d’écriture plurielle »,  Degache, C. & Garbarino, S. (Ed.),  Actes du colloque IC2012, Université Stendhal Grenoble 3, France, 21-22-23 juin.


Mots-clés: Linguistique, phonologie, sociodiscours, syntaxe, didactique des langues secondes

ID: 767

Premier auteur : Àlvaro Calero Pons
Courriel : alvaro.calero@uib.cat
Affiliation principale : Universitat de les Illes Balears

Note biographique / intérêts de recherche :

Àlvaro Calero Pons a obtenu en 2014 son diplôme en Traduction et Interprétation de l’Université Jaume I de Castelló, où il a poursuivi la double spécialisation en Traduction littéraire et audiovisuelle. Il a effectué des séjours académiques à l’Université de Montréal, en 2011, et a l’Université de Strasbourg, en 2012. Pendant l’année 2014-2015, il a réalisé le Master en Traduction pour le Monde Éditorial à l’Université de Málaga. Actuellement, grâce à une bourse de l’Université des Îles Baléares, il réalise un doctorat en cotutelle avec l’Université de Poitiers. Sa thèse étudie la variation linguistique dans les traductions littéraires en catalan et en français (France-Québec). Il est particulièrement intéressé par la transgression de la variété standard comme technique littéraire et ses stratégies de traduction ; aussi bien que par le cas inverse, comment un texte d’origine neutre donne des textes géographiquement marqués dans la langue cible, notamment lorsqu’il y a des cas d’interférence linguistique.


Publications récentes :

CALERO PONS, À. 2016. « Varietats geogràfiques i polítiques editorials en la traducció al català. Una mirada sobre l’espai comunicacional català », Revista de Llengua i Dret / Journal of Language and Law 66, 62-84, DOI: 10.2436/rld.i66.2016.2824.

CALERO PONS, À. 2017. « La traducció de la transgressió lingüística del teatre quebequès al català i a l’espanyol. Política i gènere en Les Belles-Sœurs de Michel Tremblay », Quaderns. Revista de traducció 24 [à paraître prochainement].


Diplômes obtenus : 

Baccalauréat en Traduction et Interprétation, Universitat Jaume I (Castelló, Espagne), 2014.

Master en Traduction pour le Monde Éditorial, Universidad de Málaga (Espagne), 2015.


Statut du présentateur : Doctorant(e)
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Français

Les usages symboliques des mots en langue catalane. Au carrefour de la fragmentation et la cohésion des perceptions des locuteurs

Cette recherche se trouve dans le cadre de la linguistique cognitive et se concentre plus précisément sur la sociolinguistique appliquée aux processus de standardisation des langues. Compte tenu du schéma de planification linguistique (Haugen, 1966), on parlera de certains doublets de mots considérés comme problématiques par une partie très importante de la société, par certains médias et même par quelques secteurs des institutions ayant légalement la compétence de fixer la normative linguistique catalane (l’Institut d’Estudis Catalans et l’Acadèmia Valenciana de la Llengua), à cause de la valeur symbolique attribuée à ces mots. Ces connotations identitaires attribuées à certains doublets de mots ne prennent pas en compte les critères strictement linguistiques, ce qui peut éventuellement fragmenter la façon dont cette langue est perçue par les catalanophones —de même que par les non-catalanophones—.

Bibliographie:

BIBILONI, G. 1997. Llengua estàndard i variació lingüística. València, 3i4.

CALAFAT, R. 2010. Torcebraç entre dues cultures. De l’ecosistema de les llengües, de discursos i de percepcions. Barcelona, Institut d’Estudis Catalans.

CASTELLANOS, C. 2000. Llengua, dialectes i estandardització. Barcelona, Octaedro.

CORBEIL, J.-Cl. 1980. L’aménagement linguistique du Québec. Montréal, Guérin.

HAUGEN, E. 1966 (2013). Language Conflict and Language Planning. The Case of Modern Norwegian. Boston, Harvard University Press.


Mots-clés: aménagement linguistique – langue catalane – acquisition de L1 et L2 – analyse du discours – usage symbolique

ID: 769

Premier auteur : João de Matos
Courriel : joaosoaresmatos@live.com.pt
Affiliation principale : Faculdade de Ciências Sociais e Humanas da Universidade Nova de Lisboa (Portugal)

Note biographique / intérêts de recherche :

João de Matos is a graduate student in Linguistics at FCSH-UNL. A founding member of the Student's Nucleus of Languages, Literatures and Translation Studies of FCSH-UNL, he is currently working as a teacher of Portuguese as a Foreign Language in a literacy project conducted by the ethnographic research group CHÃO - Oficina de Etnografia Urbana. Taught a course (Introduction to General Linguistics) at the Senior University of Faculty of Letters of the University of Lisbon. Most of his works have dealt with issues concerning sociolinguistics.


Publications récentes :
Diplômes obtenus : 

BA in Modern Languages, Literatures and Cultures:


Statut du présentateur : Étudiant(e) de 2e cycle
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Anglais

Non-Binary Gender Markers in Written European Portuguese: Some Remarks on the Social Dimension of Portuguese Spelling

In the midst of the discussion of several legislative projects in the Portuguese parliament concerning the universal right of gender self-determination, we look at how, for the Portuguese transgender community, spelling has become one of the means by which social identity is both exercised and validated. Considering orthographies to be linguistic vehicles for the symbolization of social identity, we look at issues concerning the promotion of a linguistic convention to a cultural standard as reflections of the power relations between two or more conflicting social realities. Since spelling is an acquired practice of culture-specific sociolinguistic conventions, we argue in support of the adaptation of the Portuguese orthographic norm to the social reality of its speakers, maintaining a common graphophonemic correspondence while simultaneously excluding its current aspect of social normativity. Our goal is to provide the Portuguese non-binary transgender community with a linguistic mechanism of affirmative action.

Bibliographie:

Ahmad, Rizwan. 2012. «Hindi is perfect, Urdu is messy: the discourse of delegitimation of Urdu in India». In: Jaffe, Alexandra; Androutsopoulos, Jannis; Sebba, Mark; Johnson, Sally (Eds.). Orthography as Social Action: Scripts, Spelling, Identity and Power. Berlin: Mouton de Gruyter.

Bird, Steven. 2001. «Orthography and identity in Cameroon». Written Language and Literacy, 4 (2): pp. 131-162.

Deumert, Ana. 2010. «Imbodela zamakhumsha: Reflections on standardization and destandardization». Multilingua, 29: pp. 243-264.

Mateus, Maria Helena Mira. 2014. «Sobre a natureza fonológica da ortografia portuguesa» In: Mateus, Maria Helena Mira. A Língua Portuguesa: Teoria, Aplicação e Investigação. Lisbon: Colibri.

Ottenheimer, Harriet J. 2012. «Ideology and Orthography: Dictionary construction and Spelling Choice in the Comoro Islands». Études ocean Indien, 48. Available online at: <http://oceanindien.revues.org/1521>

Schieffelin, Bambi B.; Doucet, Rachelle Charlier. 1994. «The “real” Haitian Creole: Ideology, Metalinguistics and Orthographic Choice». American Ethnologist, 21 (1): pp. 176-200.

Sebba, Mark. 2007. Spelling and Society: The Culture and Politics of Orthography around the World. Cambridge: Cambridge University Press.

Sebba, Mark. 2012. «Orthography as Social Action: Scripts, Spelling, Identity and Power». In: Jaffe, Alexandra; Androutsopoulos, Jannis; Sebba, Mark; Johnson, Sally (Eds.). Orthography as Social Action: Scripts, Spelling, Identity and Power. Berlin: Mouton de Gruyter.


Mots-clés: Non-Binary Gender Markers; Zone of Social Meaning; Portuguese Orthography; Sociolinguistic Identity.

ID: 771

Premier auteur : Yves Mühlematter
Courriel : yves.muehlematter@unifr.ch
Affiliation principale : Universität Freiburg, Switzerland

Note biographique / intérêts de recherche :

I studied Religionswissenschaften (religious studies) in Fribourg, Switzerland and curently I am working on my PhD thesis in the research project of Prof. Zander with the title  "Die Genese der universitären Religionswissenschaft in der Auseinandersetzung mit nichthegemonialen, insbesondere theosophischen Traditionen" . My field of work is translation in general and translations within the Theosophical Society in particular.


Publications récentes :
Diplômes obtenus : 

Master of Arts in Sozialwissenschaften, Kultur, Politik und Religion in der pluralistischen Gesellschaft


Statut du présentateur : Doctorant(e)
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Anglais

"Esoteric Translations" as Cardinal Features of the Global-Colonial Discourse.

In my paper, I discuss theosophical translational endeavours and point out that these were informed by different epistemological approaches. Based on these approaches different modes of translation developed within the Theosophical Society. Focussing on a prominent text, the Bhagavad Gita, I will point to the discourse on translations within the Theosophical Society. By closely examining Annie Besant's Bhagavad Gita translations, which were published in several editions (1895, 1896, 1904, 1905 and 1907, reprinted 1908, 1911 and 1922) I will ponder upon basic translational problems such as the cultural adaption of concepts of foreign cultures and the question of untranslatability. These basic problems do not only concern Indian "sacred text" translations but are crucial for all texts translated or used within a colonial discursive continuum.

Bibliographie:

Bergunder, Michael, 2006: Die Bhagavadgita im 19. Jahrhundert. Hinduismus, Esoterik und Kolonialismus, In: Westliche Formen des Hinduismus in Deutschland. Eine Übersicht. Neue Hallesche Berichte. Bd. 6, Bergunder, Michael (Hrsg.), 187-216, Halle: Verlag der Franckschen Stiftungen

Heller, Lavinia, 2013: Translationswissenschaftliche Bergiffsbildung und das Problem der performativen Unauffälligkeit. Berlin: Frank & Timme

Sharpe, Eric J., 1985: The Universal Gita. Western Images of the Bhagavadgita. London: Gerald Duckworth & Co. Ltd.


Mots-clés: Theosophy, Bhagavadgita, History of Translation, Entangled History Asia-Europe

ID: 773

Premier auteur : Mélanie Rivet
Courriel : rivm17@uqo.ca
Affiliation principale : Université du Québec en Outaouais

Note biographique / intérêts de recherche :

Mélanie Rivet est auteure, pédagogue, traductrice, assistante de recherche et candidate à la maîtrise en études langagières à l’Université du Québec en Outaouais. Elle s’intéresse à l’influence du mentorat dans le processus de traduction d’une œuvre littéraire, ainsi qu'à la recherche-création en études langagières. Elle a présenté des communications aux colloques annuels de l'Association canadienne de traductologie (2015, Ottawa; 2016, Calgary), ainsi qu'au Colloque mondial de traductologie (Paris, 2017). Elle a publié des articles journalistiques et des œuvres littéraires; initié et animé des séries télévisées sur la création et le domaine langagier.

Myriam Legault-Beauregard étudie à la maîtrise en études langagières de l’Université du Québec en Outaouais. Ses principaux champs d’intérêt sont la traduction de poésie et les mécanismes de consécration des œuvres littéraires. Elle a présenté, parfois à titre de collaboratrice avec des professeures, parfois de façon autonome, des communications au congrès de l’Acfas en 2012, lors du colloque étudiant « Langagiers, langagières, unissons nos voies! » en mars 2015, aux colloques de 2014 et de 2015 de l’Association canadienne de traductologie ainsi qu’au colloque anniversaire des 60 ans de la revue Meta. Elle a en outre participé à une résidence au Centre international de traduction littéraire de Banff en juin 2015.


Publications récentes :

Mélanie Rivet

« Traduire au Québec la poésie étrangère : départager le rêve de la réalité​ », à paraître, TTR, 2017

Larmes, cycle d'une femme-racine, Éditions Neige-galerie (2014)

Myriam Legault-Beauregard

Boast, Rachael, Myriam Legault-Beauregard. « The Hum » / « La rumeur » (Traduction française d’un poème en anglais). K1N 5 (Été 2014) : en ligne.

Myriam Legault-Beauregard. Sherry Simon, dir. In Translation: Honouring Sheila Fischman. Montréal et Kingston, McGill-Queen’s University Press, 2013, 221 p. (compte rendu de lecture pour la revue TTR).


Diplômes obtenus : 

Mélanie Rivet

B. traduction et rédaction (non complété, passage à la maîtrise), Université du Québec en Outaouais

B. A. théâtre, Université d'Ottawa (1997)

B. art dramatique, Université du Québec à Montréal (2000)

Myriam Legault-Beauregard

B. enseignement du français au secondaire, Université du Québec en Outaouais (2019)

B. traduction et rédaction (2013)


Statut du présentateur : Étudiant(e) de 2e cycle
Autre(s) auteur(s): Legault-Beauregard, Myriam
Langue de présentation : Français

La traduction dévoilement au service de l’art contemporain

La traduction des artéfacts accompagnant l’exposition itinérante Harald Szeemann : Documenta 5, commissariée par David Platzker d’Independant Curators International (ICI), New York, lors de sa présentation à la Galerie UQO, nous amène à questionner le rôle important de la traduction dévoilement (Cordonnier, 2002 : 40) dans le contexte d’une traduction culturelle. Au cœur du projet, un contexte sociologique et historique de plusieurs couches (européen, américain, canadien; 1955, 1972, 2017) ainsi que des normes et des pratiques qui se confrontent (art contemporain et conceptuel; pratique langagière canadienne et québécoise, où le bilinguisme anglais-français est la norme sociale et politique, et où le français est indissociable de la question identitaire). Notre volonté étant de donner accès au contenu de l’exposition aux visiteurs, nous avons réalisé des actions de dévoilement selon une approche adaptative, en utilisant ou en transgressant (au besoin) les normes propres aux domaines en action (langagier, art contemporain et commissariat).

 

Bibliographie:

Brunette 2002 : Louise Brunette, « Normes et censure : ne pas confondre », TTR : traduction, terminologie, rédaction, 15, 2, p. 223-233.

Cordonnier 2002 : Jean-Louis Cordonnier, « Aspects culturels de la traduction  : quelques notions clés », Meta : journal des traducteurs/Meta : Translators' Journal, 47, 1, p. 38-50.

Nord 1997 : Christiane Nord, « A Functional Typology of Translation », dans Anna TROSBORG (éd.), Benjamins Translation Library, Amsterdam, 1997, vol. 26, p. 43‑64.

Wolf 2011: Michaela Wolf, « Mapping the field: Sociological perspectives on translation », International Journal of the Sociology of Language. 2011, 207, p. 1–28.

Venuti 1995: Lawrence Venuti , The Translator’s Invisibility: A History of Translation, Londres, New York, 1995.


Mots-clés: traduction culturelle, dévoilement, normes, adaptation, art contemporain

ID: 775

Premier auteur : Clara Misirliyan
Courriel : clara.misirliyan@umontreal.ca
Affiliation principale : Université de Montréal

Note biographique / intérêts de recherche :

Sociolinguistique, bilinguisme


Publications récentes :
Diplômes obtenus : 

Clara Misirliyan :
DEC in Arts & Sciences at Collège Marianopolis (2015).
B. Sc. - M. Sc. en orthophonie à l'Université de Montréal (obtention du diplôme prévue en 2020).

Natalie Klein:
DEC in Commerce at Collège Marionopolis (2015).
B. Sc in psychology at McGill University (to be obtained in 2018).


Statut du présentateur : Étudiant(e) de 1er cycle
Autre(s) auteur(s): Klein, Natalie
Langue de présentation : Anglais

Language Convergence in Montreal

The nature of the conflicting relationship between French and English in Montreal has its roots in the history of the province of Québec. This study is the follow up of two past studies on the topic of language convergence in Montreal, one from the 1980s and the other from the 1990s (Bourhis, 1984; Moise & Bourhis, 1994). The method used was the rapid and anonymous method, used by Labov in his department store study, amongst others, and we sought to compare subjects of different social background, age and gender. An increase in convergence was found among Anglophones of all socioeconomic backgrounds, while Francophones' convergence was not found to have changed since past studies, thus creating a relative balance between those communities, and comparisons between age groups seems to suggest decreasing convergence may be an age-graded phenomenon rather than a generational attitude shift.

Bibliographie:

BOURHIS, RICHARD Y. 1984. Conflict and Language Planning in Quebec. Clevedon, EN: Multilingual Matters Ltd,

HELLER, MONICA M. 1978. “Bonjour, hello?”: Negotiations of Language Choice in Montreal. Annual Meeting of the Berkeley Linguistics Society 4:588-597.

LABOV, WILLIAM. 1966. The social stratification of English in New York City. Washington: Center for Applied Linguistics.

MOISE, LENA C. & RICHARD Y. BOURHIS. 1994. "Langage et Ethnicité: Communication Interculturelle à Montréal, 1977-1991." Canadian Ethnic Studies 26, 1:86-107.


Mots-clés: bilingualism, convergence, politeness, sociolinguistics, Montreal

ID: 777

Premier auteur : Marwen Ben Alkilani
Courriel : marouveto@yahoo.co.uk
Affiliation principale : PH.D. student in Applied linguistics, Laboratoire ‘’Approches de Discours‘’ (Faculty of Letters and Humanities of SFAX)+teacher of cultural revitalization (Ministry of Culture) Tunisia.

Note biographique / intérêts de recherche :

Marwen Ben Alkilani was born in Tunisia on February 8, 1984. He received the MA degree from the Faculty of Mannouba. He is a PHD student in the faculty of letters (Sfax). He is currently a professor of cultural revitalization. He is a member of the Tunisian Association of Young Researchers and the GRAD research unit. He has published many articles on TAYR Quarterly. He published a book on communicative language teaching in "Lambert Academic publishing" center (Germany). He also made several presentations in the British Council international conferences. His research interests include ELT, ESP, MALL and curriculum design.


Publications récentes :
Diplômes obtenus : 
Statut du présentateur : Doctorant(e)
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Anglais

Global Education: Evaluating E-Learning Platforms in Extracurricular Educational Opportunities In Tunisia

 

 

 

Bibliographie:

Ashok Sharma. "The History of Distance Learning and the LMS". ELH Online Learning Made Simple.

Ellis, Ryann K. (2009), Field Guide to Learning Management Systems, ASTD Learning Circuits.

Eric Ecoutin, Mise en œuvre des plates-formes pour la formation ouverte et à distance - Fiche pratique 1 : les utilisations d’une plate-forme, Algora, mars 2001.

Gilhooly, Kym (16 July 2001). "Making e-learning effective". Computerworld35 (29): 52–53.

Szabo, Micheal; Flesher, K. (2002). "CMI Theory and Practice: Historical Roots of Learning Management Systems". Proceedings of World Conference on E-Learning in Corporate, Government, Healthcare, and Higher Education 2002 (White Paper). Montreal, Canada: In M. Driscoll & T. Reeves (Eds.): 929–936. ISBN 1-880094-46-0.


Mots-clés: ELT, Globalization, Global Education, E-Learning Platforms, Learning Management Systems, ELLApps, Android Educational Games.

ID: 779

Premier auteur : Rabia Sabah Meziane
Courriel : rabia.sabah.meziane@umontreal.ca
Affiliation principale : Université de Montréal

Note biographique / intérêts de recherche :

Bilinguisme, développement du langage


Publications récentes :
Diplômes obtenus : 

Baccalauréat et maitrise en orthophonie


Statut du présentateur : Doctorant(e)
Autre(s) auteur(s): Andrea MacLeod
Langue de présentation : Français

La performance des enfants bilingues dans la tâche de répétition de non-mots

Contexte : L’évaluation langagière des enfants bilingues continue d’être un défi pour les cliniciens.

Cadre théorique : La tâche de répétition de  non-mots semble être un outil de dépistage potentiel pour distinguer les enfants avec et sans trouble du langage. Les études ont généralement été réalisées auprès d'une population unilingue. Plus récemment, on se questionne sur la pertinence de cette tâche auprès d'enfants bilingues. Quelle est leur performance dans une tâche de répétition de non-mots ?

Résultats : Les résultats démontrent que les enfants ont un taux de précision généralement élevé (moyenne de 86% pour les consonnes) alors que le nombre de non-mots répétés était faible.

Conclusions : L’analyse de ces résultats nous permettra d’établir des normes pour les enfants bilingues au niveau du nombre de non-mots correctement répétés et du pourcentage de phonèmes correctement produits (consonnes et voyelles)

Bibliographie:
Boerma, T., Chiat, S., Leseman, P., Timmermeister, M., Wijnen, F., & Blom, E. (2015). A quasi-universal nonword repetition task as a diagnostic tool for bilingual children learning Dutch as a second language. Journal of Speech, Language, and Hearing Research, 58(6), 1747-1760.
Fabiano-Smith, L., & Barlow, J. A. (2010). Interaction in bilingual phonological acquisition: Evidence from phonetic inventories. International Journal of Bilingual Education and Bilingualism, 13(1), 81-97.

Thordardottir, E. & Brandeker, M. (2013). The effect of bilingual exposure versus language impairment on nonword repetition and sentence imitation scores. Journal of communication Disorders, 46, 1-16.


Mots-clés: Blinguisme, développement du langage, répétition de non-mot

ID: 781

Premier auteur : Jessica Rioux-Turcotte
Courriel : jessica.rioux-turcotte@uqtr.ca
Affiliation principale : Université du Québec à Trois-Rivières

Note biographique / intérêts de recherche :

Jessica Rioux-Turcotte est en cotutelle de thèse depuis septembre 2016 au doctorat en Lettres à l'Université du Québec à Trois-Rivières et au doctorat en Sciences du langage à la Communauté Université Grenoble Alpes. Dans le cadre de son projet de thèse, sous la direction des professeures Marty Laforest et Dominique Lagorgette, elle s'intéresse à la caractérisation des discours de haine dans la perspective juridique canadienne.


Publications récentes :

Laforest, M. et Rioux-Turcotte, J. (2016). La personne déclarée morte par l’appelant au service téléphonique d’urgence : une source de désalignement interactionnel. Communiquer, (18), 65-83. https://doi.org/10.4000/communiquer.2046 

Rioux-Turcotte, J. (2017). L’art de résister à un interrogatoire : les stratégies discursives mobilisées par les témoins. Communication présentée au colloque « L’étude du langage en contexte judiciaire : au service de l’enquête et du droit » lors du 85e Congrès de l’Acfas. Université McGill, Montréal, Canada.

Denault, V. et Rioux-Turcotte, J. (2017). Implication des chercheurs en linguistique légale dans le milieu judiciaire francophone, une course contre la montre. Communication présentée au colloque « L’étude du langage en contexte judiciaire : au service de l’enquête et du droit » lors du 85e Congrès de l’Acfas. Université McGill, Montréal, Canada.

Rioux-Turcotte, J. (2016). Le souci de fiabilité de l’appelant au 9-1-1: description et fonctions interactionnelles du marquage épistémique. (Mémoire de maîtrise inédit). Université du Québec à Trois-Rivières, Canada. Repéré à http://depot-e.uqtr.ca/7934/1/031384603.pdf


Diplômes obtenus : 

2014-2016, Maîtrise en lettres (avec mémoire - concentration en communication sociale), sous la direction de Marty Laforest, Université du Québec à Trois-Rivières

2011-2014, Baccalauréat en études françaises (profil langue et communication),  Université du Québec à Trois-Rivières


Statut du présentateur : Doctorant(e)
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Français

Le métadiscours juridique canadien sur la haine : possible rapprochement avec l'analyse de discours

Contexte : La confusion entre les discours dits haineux et l'incitation à la haine, sanctionnée au Canada, suscite des débats. Pourtant, en droit, la haine revêt un sens bien particulier.

Problématique : Puisque la pénalisation de certaines manifestations de la haine fait polémique, nous nous sommes penchée sur la manière dont les juristes analysent ces discours litigieux.

Cadre théorique et méthodologie : Nous avons recensé les jugements canadiens renvoyant aux lois traitant de la haine, afin d'avoir accès à l'analyse des juristes. Un premier ensemble de jugements a ensuite été soumis à une analyse qualitative relevant de l'analyse de discours.

Résultats et conclusion : Nos premiers résultats montrent que l'évaluation des discours litigieux par les juges renvoie implicitement à des notions mobilisées par les linguistes, qu’il pourrait être profitable d’expliciter et de clarifier, au bénéfice des magistrats.

Bibliographie:

Brown, A. (2017). What is hate speech? Part 1: The myth of hate. Law and Philosophy, 1-50. http://dx.doi.org/10.1007/s10982-017-9297-1

Code criminel, LRC 1985, c C-46. http://laws-lois.justice.gc.ca/fra/lois/C-46/ (consulté le 12 juin 2017)

Grice, H. P. (1979). Logique et conversation. (Traduit par P. Cole et J. L. Morgan). Communications, 30, 57-72. http://dx.doi.org/10.3406/comm.1979.1446 

Kerbrat-Orecchioni, C. et Mitterand, H. (2005). Les actes de langage dans le discours : théorie et fonctionnement. Paris, France: Armand Colin.

Rainville. P. (2015) Paroles de déraison et paroles de dérision: les excès de langage à l'épreuve du droit criminel canadien, Revue juridique Thémis, 49(1), 35-132. Repéré à https://ssl.editionsthemis.com/uploaded/revue/article/31165_03_Pierre_Rainville.pdf


Mots-clés: discours haineux, incitation à la haine, métadiscours juridique, analyse de discours, linguistique légale

ID: 783

Premier auteur : Véronique Larocque
Courriel : verolarocque@live.ca
Affiliation principale : Université Laval

Note biographique / intérêts de recherche :

Étudiante à la maîtrise en linguistique, passionnée par les technologies langagières


Publications récentes :
Diplômes obtenus : 

Baccalauréat en sciences du langage

Université Laval

2011-2014


Statut du présentateur : Étudiant(e) de 2e cycle
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Français

Vers un meilleur étiqueteur pour le français

Cette recherche porte sur l’étiquetage automatique du français. Elle a pour but principal de modifier l’approche sous laquelle a été conçu l’étiqueteur morphosyntaxique EngCG (Constraint Grammar Parser of English) pour la désambiguïsation du français, notamment pour celle des noms homographes, c’est-à-dire des noms qui ont la même graphie, peu importe le genre, et celle des unités complexes. Nous voulons voir dans quelle mesure l’utilisation de contraintes dans l’étiquetage automatique du français permet d’attribuer la bonne étiquette lexicale à chaque mot compte tenu du nombre d’ambiguïtés. Nous posons l’hypothèse que les phrases prélevées aléatoirement au moyen d’un programme d’extraction de données et les étiquettes choisies nous permettent de développer un étiqueteur à base de contraintes sans apprentissage capable de résoudre au moins quelques problèmes d’étiquetage connus et ainsi d’améliorer les outils de traitement automatique des langues.

Bibliographie:

Bick, E. (2010). FrAG, a Hybrid Constraint Grammar Parser for French. In LREC.

Chanod, J.-P., & Tapanainen, P. (1995a). Creating a tagset, lexicon and guesser for a French tagger. arXiv preprint cmp-lg/9503004.

Chanod, J.-P., & Tapanainen, P. (1995b). Tagging French: comparing a statistical and a constraint-based method. In Proceedings of the seventh conference on European chapter of the Association for Computational Linguistics (pp. 149-156). Morgan Kaufmann Publishers Inc..

Voutilainen, A., & Heikkilä, J. (1994). An English Constraint Grammar (ENGCG) a surface-syntactic parser of English.

Voutilainen, A. (1997). Engcg tagger, version 2. Sprog og Multimedier. Aalborg Universitetsforlag, Aalborg.

 


Mots-clés: traitement automatique des langues, étiquetage automatique

ID: 785

Premier auteur : Mélanie Staniscia
Courriel : melanie.staniscia@umontreal.ca
Affiliation principale : Université de Montréal,

Note biographique / intérêts de recherche :

Je suis titulaire d’une maîtrise en Histoire de l’art portant sur le rôle du paysage dans la peinture dévotionnelle de Giovanni Bellini. Présentement, je suis inscrite à la maîtrise en éducation, option andragogie. Je m’intéresse à la façon dont les adultes, âgés entre 30 et 55 ans, réalisent des apprentissages lors d’une visite au musée d’art et plus particulièrement au rôle de l’immersion psychologique dans ce processus.


Publications récentes :
Diplômes obtenus : 

B.A Histoire de l'art, 2009, Université de Montréal

M.A Histoire de l'art, 2013, Université de Montréal

Microprogramme en enseignement postsecondaire, 2015, Université de Montréal

M.A Éducation, option Andragogie, en cours , Université de Montréal


Statut du présentateur : Étudiant(e) de 2e cycle
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Français

L’analyse des discours des adultes au musée permet-elle de trouver des apprentissages même lorsqu’on y retrouve des difficultés d’expression

Les musées ont une fonction éducative primordiale dans la société occidentale, car ils contribuent à l’apprentissage des adultes.

En analysant leurs discours, nous pouvons y déceler des apprentissages et ce, même lorsqu’ils contiennent des énoncés vagues ou mal articulés.

Bien que des chercheurs se soient intéressés à l’apprentissage des adultes au musée, peu ont tenté de voir si les énoncés erronés peuvent contenir des apprentissages.

L’objectif de cette recherche est de montrer qu’il est possible d’identifier des apprentissages dans les discours moins cohérents.

Au moyen du « thinking aloud », tous les commentaires des visiteurs sont enregistrés puis transcrit au traitement de texte ce qui accroît la rigueur de l’analyse.

Les retombées de cette étude permettront de voir comment les adultes réalisent des apprentissages au musée même si leur démarche manque de rigueur et comment le chercheur procède pour tirer le maximum d’informations des énoncés comportant des difficultés d’expression.

Bibliographie:

Burcaw, G. E. (1997). Introduction to museum work. États-Unis : AltaMira Press.Dufresne-Tassé, C. et Lefebvre, A. (1995). Psychologie du visiteur de musée : contribution à l’éducation des adultes en milieu muséal. LaSalle : Hurtubise HMH.

Dufresne-Tassé, C., O’Neill, M.-C., Sauvé, M. et Marin, D. (2015). Un outil pour connaître de minute en minute l’expérience d’un visiteur adulte. Museologia & Interdisciplinaridade, 4 (1), 1-16.

Émond, A.-M. (dir.). (2006). Research strategies studying the reception of contemporary art in a fine arts museum. Dans A.-M, Émond (dir.), M. Allard, A. Landry, C. Meunier, M. Cassin, N. Gesché-Koning, L. Lepage, L’éducation muséale vue du Canada, des États-Unis et d’Europe : recherche sur les programmes et les expositions / Education in museums as seen in Canada, the United States and Europe : Research on programs and exhibits (p.111-122). Canada : MultiMondes.

Ericsson, K. A. et Simon, H. A. (1993). Protocol analysis : Verbal reports as data. Cambridge, Massachusetts : MIT Press.

Leinhardt, G., Crowley, K. et Knutson, K. (2002). Learning conversations in museums. New Jersey : Mahwah Erlbaum.


Mots-clés: Musée d'art, visiteurs adultes, apprentissages, difficultés d'expression, thinking aloud

ID: 787

Premier auteur : hamid jaafar
Courriel : jaafarhamid1973@gmail.com
Affiliation principale : université cadi ayyad, faculté polydisciplinaire de Safi

Note biographique / intérêts de recherche :

Hamid Jaafar est professeur assistant à la faculté polydisciplinaire de Safi, université Cadi ayyad Marrakech (Maroc). Il a obtenu un doctorat en linguistique française de la faculté des lettres et des sciences humaines de Fès. Il s’intéresse au lexique, à la grammaire et à la culture marocains. Il est fondateur et responsable d’un atelier de formation et d’animation culturelle au sein de ladite faculté. Il est également chercheur associé au  laboratoire de recherche en Linguistique, Dictionnairique  et  Corpus Multimédias (LABO-LING), Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Fès et au laboratoire Langage et Société à l'université Ibn Tofail,Kénitra. Il est également membre de l’Association Marocain de l’Ingénierie de l’Arabe Classique, située à l’Ecole Mohammedia des Ingénieurs, Rabat.En plus des articles, il a publié un  dictionnaire en 2012 «  Le champ religieux au Maroc, «  Initiation au lexique de la prédication », Manchourat Alhalabi (Rabat).

Colloques    Maroc

Octobre 2016 : Lexical Differences and Similarities between Moroccan Dialect and Arabic« Prix du meilleur article »

 4th International Colloquium on information Science and technology, en collaboration avec Tachicart R.,Bouzoubaa K. http://www.ieee.ma/cist16/files/IEEECiSt16_Full_Program.pdf

http://www.ieee.ma/cist16/awards

 Avril 2016 :   La formation universitaire au Maroc : de l’intercultuel à l’interculturel. Dar Elhadith Hassania, Rabat,Maroc

 Mars 2016 :   Lexique de l’arabe marocain, conspiration féminine et identité masculine, EST, Meknès

 Octobre 2015:  « Quranic lexicon augmented with lexical and meta data, (JDILA 2015), 2nd national symposium on arabic language engineering, ENSA,Fès, en collaboration avec  REGRAGUI .Y.,BOUZOUBAA K..

 Mai 2014 :    « je suis Palestine » ou « Ego » à triple instance discursive. JCS, faculté polydisciplinaire  -Safi-

                                               Avril 2015    :   L’arabe marocain : vocabulaire et « alliance » féministe.  Faculté Autonome De Madrid, Espagne

   Journées d’étude :

Octobre 2016 : présentation du « Dictionnaire de l’environnement, arabe marocain/français» ;Faculté polydisciplinaire de Safi  ; Maroc :

 Travaux  publiés

 

           ▪     Articles

JAAFAR H. : « noms d’action et noms d’objet en arabe marocain : phénomène de translation ». Sciences, Langage et Communication, vol 1, N3, 2016

http://revues.imist.ma/?journal=SLC&page=issue&op=view&path%5B%5D=452

JAAFAR H : L’« Ego » : figure et instance discursive. Sciences, Langage et Communication, vol 1, N2,2016. http://revues.imist.ma/?journal=SLC&page=issue&op=view&path%5B%5D=451

JAAFAR H., BAKCHA. A. 2015:

« Les théories de la lecture de Jean Louis Dufays,2010 » traduit en arabe , revue « albalagha wa tahlil al-khitab », N6/2015

JAAFAR H., TACHICART R., BOUZOUBAA K., :

Building a Moroccan dialect electronic dictionary (MDED), 5th international conference on arabic language processing, Novembre 26th – 27 th 2014, Oujda, Maroc. http://www.citala.org/papers/paper_59.pdf

JAAFAR H., Décembre 2016 : « Islam et mariage au Maroc ou le cri d’une auto écriture ». LUBLIN STUDIES IN MODERN LANGUAGES AND LITERATURE 40 (2), 2016, HTTP://WWW.LSMLL.UMCS.LUBLIN.PL

JAAFAR H., Décembre 2016 : « L’arabe marocain : vocabulaire et « alliance » féministe », Faculté Autonome de Madrid, Espagne

 


Publications récentes :

"voir la note biographique"


Diplômes obtenus : 

Doctorat en linguistique française,en 2012

université Sidi Mohamed Ibn Abdellah, faculté des lettres et des sciences humaines ,Fès, Maroc


Statut du présentateur : Professeur(e)
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Français

Notre langue, l’arabe marocain (A.M), présente les signes d’une longue histoire et d’une époque dont nous sommes témoins. En fait, notre contribution

la diffusion de l'arabe marocain

manque d'outil informatique et terminologique

collecte du corpus et étude lexicographique et sociolinguistique

un fond et un patrimoine linguistique et sociolinguistique très considérable

Bibliographie:

° Benveniste E.,1966 : Problèmes de linguistique générale, tome I, Tel Gallimard.

° Taifi M., 2000 : sémantique linguistique, référence, prédication et modalité, Fès, imp.Post-modernité.

°Colin, 1993-96: le Dictionnaire d'arabe dialectal marocain en 8 volumes, Eds. Al-Manahil, Ministère des  affaires culturelles, en collaboration avec le C.N.R.S. Paris.( sous la direction de Zakia Iraqui Sinaceur).


Mots-clés: lexicographie, corpus, informatisation,mondialisation

ID: 789

Premier auteur : Maya Keshav
Courriel : maya.keshav@mail.mcgill.ca
Affiliation principale : McGill University

Note biographique / intérêts de recherche :

Maya Keshav is an undergraduate student of linguistics and classics at McGill University, with particular interests in sociolinguistics, and history of sexuality.


Publications récentes :
Diplômes obtenus : 

B.A. in Joint Honours Linguistics and Classics, McGill University (expected 2018)


Statut du présentateur : Étudiant(e) de 1er cycle
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Anglais

North American Regional Variation in Uptalk

Uptalk is a phenomenon in which speakers use rising pitch contours in declarative sentences, without intending to convey the traditional meanings of questioning, uncertainty, or continuation.

Most studies have focused on uptalk’s social variation, however there has been little research on its geographical distribution.

In my study, I collected data from 27 speakers across North America. I used methods inspired by quantitative dialectology in order to examine uptalk’s geographical origins. My hypothesis was that uptalk spread from California to the rest of North America, since uptalk is one of the main features of valley girl speak, a sociolect that supposedly originated with middle-class young women in California.

I found a weak negative correlation (p= -0.36) between latitude and use of uptalk, lending support to my hypothesis.

In future research, I would like to collect more data from speakers across North America to continue to build the larger picture.

Bibliographie:

Callary, Robert E. "Phonological Change and the Development of an Urban Dialect in Illinois." Language in Society 4.02 (1975): 155. Print.

Clopper, Cynthia G., and Rajka Smiljanic. "Effects of Gender and Regional Dialect on Prosodic Patterns in American English." Journal of Phonetics 39.2 (2011): 237-45. ScienceDirect. ScienceDirect, Apr. 2011. Web. Feb. 2017.

Kretzschmar, W. 1996. Quantitative areal analysis of dialect features. Language Variation and Change 8: 13-39.

Shokeir, Vanessa. "Evidence for the Stable Use of Uptalk in South Ontario English." University of Pennsylvania Working Papers in Linguistics 14.2 (2008): 15-24. Print.


Mots-clés: uptalk, dialectology, regional variation, pitch contours, sociolinguistics

ID: 793

Premier auteur : Josiane Riverin-Coutlée
Courriel : josiane.riverin-coutlee.1@ulaval.ca
Affiliation principale : Université Laval

Note biographique / intérêts de recherche :

Formation en cours : Doctorat en linguistique à l'Université Laval, sous la supervision de Johanna-Pascale Roy (début septembre 2014)

Stage de recherche en sociophonétique effectué à l'hiver 2017 à University College London (UCL, Londres, Royaume-Uni), sous la supervision de Bronwen G. Evans

Principaux intérêts de recherche : phonétique, sociophonétique, acoustique et perception de la parole


Publications récentes :

Actes de colloque récents :

Riverin-Coutlée, J. (2015), « L’ouverture du /ɛ/ en finale absolue : résultats acoustiques préliminaires », Actes du XXVIIe colloque des Journées de linguistique, Université Laval (Canada), p. 87‑104.
Riverin-Coutlée, J. et V. Arnaud (2014), « Portrait acoustique d’une variation régionale en français québécois contemporain : l’ouverture de la voyelle /ɛ/ en finale de mot », Actes des XXXes Journées d’études sur la parole, Le Mans (France).
Riverin-Coutlée, J. et V. Arnaud (2015), « Regional backgrounds and discrimination patterns: A preliminary perceptual study in Quebec French », Proceedings of the XVIIIth International Congress of Phonetic Sciences, Glasgow (Royaume-Uni).

Diplômes obtenus : 

- Baccalauréat (B.A.) en linguistique, Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), 2011

- Maîtrise (M.A.) en linguistique, UQAC, 2014


Statut du présentateur : Doctorant(e)
Autre(s) auteur(s): Gisela Tomé Lourido, Courtney Kaleta, Bronwen G. Evans
Langue de présentation : Français

Le développement de la conscience sociolinguistique en contexte de super-diversité

Les grands centres urbains présentent des patrons de migrations intenses et complexes, menant à l’émergence de situations de super-diversité linguistique. Les enfants qui grandissent dans de tels centres urbains sont exposés à une multitude de langues et d’accents locaux, régionaux et étrangers. Comment se développe leur capacité à utiliser la variation présente dans le signal pour poser des jugements sociolinguistiques, en particulier sur l’origine géographique des locuteurs ?

Un test de perception d’accents régionaux et étrangers a été administré à 90 enfants, dont 30 multi/bilingues de Londres, 30 monolingues de Londres et 30 monolingues de Hampton (banlieue linguistiquement homogène). Les participants devaient regrouper des locuteurs en fonction de leur accent dans l’une des trois conditions suivantes : local-régional, local-étranger, régional-étranger. Les résultats suggèrent que l’expérience avec la diversité favorise le développement de la conscience sociolinguistique, les multi/bilingues surpassant les monolingues, et les monolingues de Londres surpassant les monolingues de Hampton.

Bibliographie:

Girard, Frédérique, Caroline Floccia et Jeremy Goslin (2008), « Perception and awareness of accents in young children », British Journal of Developmental Psychology, vol. 26, no 3, p. 409-433.

Vertovec, Steven (2007), « Super-diversity and its implications », Ethnic and Racial Studies, vol. 30, no 6, p. 1024-1054.

Wagner, Laura, Cynthia G. Clopper et John K. Pate (2014), « Children’s perception of dialect variation », Journal of Child Language, vol. 41, no 5, p. 1062-1084.


Mots-clés: perception, enfants, super-diversité, expérience linguistique, catégorisation d’accents

ID: 795

Premier auteur : Lindsay Vargas
Courriel : lvargas@dawsoncollege.qc.ca
Affiliation principale : Université Grenoble-Alpes

Note biographique / intérêts de recherche :

Étudiant en maîtrise FLES de l'Université de Grenoble-Alpes et enseignant au niveau collégial. Ma recherche se concentre sur la motivation des étudiants pour l'apprentissage du français dans un contexte collégial anglophone à Montréal.


Publications récentes :
Diplômes obtenus : 

Maîtrise en Didactique des langues parcours FLES, en cours.


Statut du présentateur : Étudiant(e) de 2e cycle
Autre(s) auteur(s): Sandra Paola Agudelo
Langue de présentation : Français

La motivation en langues étrangères en contexte montréalais

La motivation en langues étrangères : observation des apprenants de FLS/FLE et d’ELE en contexte montréalais

Contexte : Étudiants anglophones en collège et étudiants francophones en université à Montréal.

Problème : L’insatisfaction et la démotivation des apprenants de langues étrangères (le FLE et le ELE, en l’occurrence).

Cadre théorique / Méthode : Définition de la motivation par Gardner (2007) et grille d’analyse Motivation Construct de Dörnyei (1994), principalement.

Résultats et conclusions : Analyse en cours.

Bibliographie:

Dörnyei, Z. (1994). Motivation and motivating in the foreign language classroom. The modern language journal, 78(3), 273-284.

Dörnyei, Z. et Ushioda, E. (2011). Teaching and researching motivation. Harlow, UK Pearson education.

Gardner, R.C. et Lambert, W.E. (1972). Attitudes and motivation in second language learning. Rowley, Massachussetts : Newbury House Publishers, Inc.

Gardner, R.C. (1985). Social psychology and second language learning : The role of attitudes and motivation. London : Edward Arnold.


Mots-clés: Motivation, espagnol, français, langues étrangères

ID: 797

Premier auteur : Cléo Mathieu
Courriel : cleo-mathieu@hotmail.com
Affiliation principale : UQAM

Note biographique / intérêts de recherche :

Mes intérêts de recherches concernent principalement les attitudes linguistiques et la synthétisation de la grammaire écrite du français dans des visées d'égalité sociale.


Publications récentes :
Diplômes obtenus : 

Programme court de 1er cycle en linguistique appliquée à l'étude de la grammaire française, UQAM, 2016.


Statut du présentateur : Étudiant(e) de 1er cycle
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Français

Revitalisation des langues en danger : une approche pragmatique

L'attitude générale entourant l'étiolement linguistique est un appel émotif au symbole culturel et identitaire de la langue, et n'est pas, par essence, une analyse menant à des résultats efficaces. De fait, le modèle de revitalisation linguistique ayant cours à grande échelle est insuffisant parce que l'on s'attaque aux symptômes du mal plutôt qu'à sa racine, soit la mondialisation.
On se trouve au final devant trois possibilités d'action : perpétuer la méthode actuelle de revitalisation uniquement linguistique; adopter le «laisser-faire»; mandater un grand nombre de spécialistes des domaines linguistique, social, politique et économique pour oeuvrer à un renouveau des méthodes contrant l'étiolement linguistique - par une approche globale, inclusive des différentes sphères de la société. Dans tous les cas, une réévaluation des priorités est de mise.

Bibliographie:

Gots, J. (2016, 5 mars) Entrevue avec Yann Martel. Dans Think Again [podcast] Récupéré le 30 octobre 2016 de http://podbay.fm/show/1002073669/e/1457175600?autostart=1

Hagège, C. (2002). Halte à la mort des langues. Paris : Odile Jacob. Récupéré le 17 décembre 2016 de https://fr.scribd.com/doc/15047544/La-mort-des-langues-facteurs-d-extinction-ou-de-maintient

Sabourin, P. et Vézina, S. (2013) Protection des langues nationales : Quelques exemples européens. Note de recherche (8). Montréal : Institut de recherche sur le Québec. Récupéré de http://irq.quebec/wp-content/uploads/2015/03/No8_Langues.pdf

Valdman, A. (1997) Étiolement linguistique. Dans Moreau, M. L. (éd.) Sociolinguistique, Concepts de base. (p. 144-151) 2e éd. Liège : Mardaga.


Mots-clés: Attitudes linguistique, étiolement, homogénéisation culturelle

ID: 799

Premier auteur : Sergio Fernández Moreno
Courriel : sergiofm90@hotmail.com
Affiliation principale : Universidad Autónoma de Madrid

Note biographique / intérêts de recherche :

Between 2008-2012 I studied Hispanic studies at Universidad Autónoma de Madrid and began my research about Hispanic fantastic stories. In 2013 I wrote my dissertation about the influence of the nineteenth-century short stories in Julio Cortázar's works. Afterwards I began to study Finnish and became interested in Norse literature. Currently I am a PhD student and I am working on the connection between Jorge Luis Borges's literature and Germanic medieval culture.


Publications récentes :

Fernández Moreno, Sergio. "Un brujo postergado: el "Exemplo XI" de El Conde Lucanor como relato fantástico en Historia universal de la infamia, de Jorge Luis Borges", Voz y Letra: Revista de Literatura, vol. 28, 2017 (publishing).

Fernández Moreno, Sergio. ""Se acerca el invierno": el norte como cara oculta de la civilización en la Canción de hielo y fuego de G. R. R. Martin".  Mundos épicos imaginarios y espacios de narratividad. Edited by Iván Martín Cerezo and Roberto Cáceres Blanco. Madrid: Editorial Aluvión, 2017 (publishing).

Fernández Moreno, Sergio, ""Las kenningar" (1933) de Jorge Luis BorgesLa poesía escáldica islandesa en la encrucijada del ultraísmo y la poesía barroca", Philobiblión: Revista de literaturas hispánicasNº. 4 (2016): 159-174.


Diplômes obtenus : 

Bachelor of Arts (B.A.) degree: Hispanic Studies at Universidad Autónoma de Madrid. 2012.

Master of Arts (M.A.): "Máster universitario en Literaturas Hispánicas: Arte, Historia y Sociedad". Universidad Autónoma de Madrid. 2013.

Currently PhD student at Universidad Autónoma de Madrid. "Programa de Doctorado en Estudios Artísticos, Literarios y de la Cultura".

 


Statut du présentateur : Doctorant(e)
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Français

Les Kenningar de Jorge Luis Borges: de la poésie scaldique islandaise à la réflexion à propos du destin humain.

Contexte: Dans Les Kenningar Jorge Luis Borges entamera l’analyse d’un type spécial de métaphore qui agira en élément stylistique fondamental de la poésie scaldique islandaise depuis le IXème siècle de notre ère. À partir de ladite publication, la critique a tenté de déterminer l’influence que ce type de construction métaphorique a eu tant dans la poésie que dans la prose de l’écrivain argentin.

Question: Le but de cette communication sera alors d’expliquer comment Jorge Luis Borges entreprend la difficile tâche de transposer à l’espagnol une figure apparentant à un contexte littéraire et culturel différent et d’établir quelles seraient les connotations dérivées du contact de deux mondes aussi éloignés et dans l’espace et dans le temps que l’hispanophone et le scandinave.

Méthodes: Pour ce faire, on tiendra compte des difficultés linguistiques et socioculturelles que ce type de transpositions comportent lors des procès de globalisation littéraire.

Conclusion: On essayera de montrer que l’ouvre de Borges se caractérise notamment par son énorme capacité d’exprimer, à travers des formules d’une autre langue et d’une autre tradition, l’inquiétude humaine envers la thématique du destin.

 

 

Bibliographie:

Alazraki, Jaime. La prosa narrativa de Jorge Luis Borges. Madrid: Gredos, 1983.

Borges, Jorge Luis. Literaturas germánicas medievales. Madrid: Alianza Editorial, 1995.

Poesía completa. Barcelona: Lumen, 2011.

Fernández, Teodosio. «Jorge Luis Borges y el destino escandinavo», La aurora y el poniente. Borges (1899-1999). Edited by Manuel Fuentes and Paco Tovar. Tarragona: Universitat Rovira i Virgili, Departament de Filologies Romàniques, 2000: 89-96.

Jónsdóttir, Margrét. «Borges y la literatura islandesa medieval», Acta poética, vol. 16, nº. 1-2 (1995) 123-157.

 


Mots-clés: Borges, kenningar, poésie islandaise, destin

ID: 801

Premier auteur : Marie-Christine Boucher
Courriel : boucher_mc@hotmail.com
Affiliation principale : IPP - Justus-Liebig-Universität Gießen

Note biographique / intérêts de recherche :

Mes principaux intérêts de recherche sont la théorie du translational turn, particulièrement dans son application pour la recherche en littérature, les questions linguistiques et identitaires et l'écriture en langue étrangère.


Publications récentes :

Boucher, M.-C. & Meune, M. (2015). „Du tischört à la panosse: une ‘marche en crabe’ transatlantique – ou l’art impur de traduire“. Dans: Revue transatlantique d’études suisses, 5/2015.

Loetscher, H. (2015). „Une panosse pour poutser. Essai sur l’impureté linguistique: une perspective suisse“ (Boucher, M.-C. & Meune, M., trad.). Dans: Revue transatlantique d’études suisses, 5.2/2015.


Diplômes obtenus : 

B.A. en études allemandes (2011), M.A. en études allemandes (2015): Unviersité de Montréal


Statut du présentateur : Doctorant(e)
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Français

La littérature germanophone d'auteures originaires du Caucase: un exemple de traduction culturelle

En réaction à la mondialisation, la recherche se penche de plus en plus sur la littérature transnationale, qui thématise abondamment les passages de frontières et les lieux de transit. Notre recherche porte sur des oeuvres d'auteures originaires du Caucase vivant ou ayant vécu en Allemagne qui -- en faisant le choix d'écrire en allemand -- vivent une double déterritorialisation, à la fois physique et symbolique. Nous ne mettons par l'accent sur l'hybridité de l'identité culturelle qui est présentée dans ces romans, mais plutôt sur le dialogue interculturel auquel ils contribuent, et nous soutenons par le fait même que les auteur(e)s qui écrivent une langue déterritorialisée jouent aussi le rôle du traducteur. Nous analysons donc leur oeuvre à l'aide de théories issues de la traductologie, ce qui constitue aussi en une tentative d'application concrète de la théorie du "translational turn" à la littérature

Bibliographie:

Apter, E. (2013). Against World Literature : On the Politics of Untranslatability. London, New York: Verso.

Bachmann-Medick, D. (2009). „Introduction: The translational turn“. In: Translation Studies, 2/1.

Bassnett, S. & Lefevere, A. (1998). Constructing Cultures: Essays on Literary Translation. Clevedon: Multilingual Matters.

Ette, O. (2005). ZwischenWeltenSchreiben. Literaturen ohne festen Wohnsitz. Berlin: Kulturverlag Kadmos.

Yildiz, Y. (2011). Beyond the Mother Tongue. The Postmonolingual Condition. New York: Fordham University Press.


Mots-clés: Littérature germanophone, traductologie, transculturalité, mondialisation

ID: 803

Premier auteur : Maitena Duhalde
Courriel : maitenaduhalde@gmail.com
Affiliation principale : UPPA-IKER, UPV/EHU

Note biographique / intérêts de recherche :

La thèse que nous menons en cotutelle entre l’Université du Pays Basque (Espagne) et l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, laboratoire de recherche sur la langue et les textes basques IKER (France) s’inscrit dans le domaine de la dialectologie dont l’axe principal est l’étude de la variation linguistique en fonction de l’espace, essentiellement. Notre objectif est d’apporter une description synchronique du parler oral basque de la côte labourdine (de Saint-Jean-de-Luz à Hendaye et de Biriatou à Ascain), enrichie d’une analyse diachronique de certaines de ses spécificités. La comparaison avec les parlers circonvoisins permettra de préciser sa délimitation ainsi que sa classification. Ce travail sera la première description complète de ce parler.


Publications récentes :

Duhalde, M. 2017. Arrangoitze eskualdeko euskararen ahoskera [Les caractéristiques phonologiques du parler basque de la région d’Arcangues]. Ikergazte, Nazioarteko ikerketa euskaraz : Kongresuko artikulu-bilduma, Giza Zientziak eta Artea, Udako Euskal Unibertsitatea. 15-21. ISBN : 978-84-8438-627-8.

Duhalde, Maitena. 2015. Lapurdi itsas hegiko euskara : hiru ezaugarri fonologikoren azterketa [Le parler de la côte labourdine : étude de trois caractéristiques phonologiques]. I. Ikergazte Nazioarteko ikerketa euskaraz : Kongresuko artikulu-bilduma, Udako Euskal Unibertsitatea. 101-107. ISBN : 978-84-8438-540-0.

Duhalde, Maitena. 2015. Azkaingo izenordainak [La variété linguistique basque d’Ascain : les pronoms]. In Epelde I. (éd.), Euskal Hizkera eta dialektoak gaur egun. Lapurdumen ale bereziak 3. 115-123. ISBN : 978-2-9553413-2-2.


Diplômes obtenus : 

2014- : Doctorante en Études basques en cotutelle entre l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA) – laboratoire IKER et l’Université du Pays Basque (UPV/EHU).

Sujet de thèse : Lapurdi itsas hegiko euskara [Le parler basque de la côte Labourdine]. Étude de la variation géolinguistique de la langue basque.

2012-2013 : Master Linguistique et Philologie basque, UPV/EHU Vitoria-Gasteiz (Espagne), cours de dialectologie validés : Bases de la dialectologie (I) et (II), Cours avancé de dialectologie et Séminaire de spécialisation à la dialectologie.

2008-2010 : Master Recherche, Mention Langues & Civilisations, Spécialité Études basques. Bordeaux 3. Master obtenu, mention très bien.

2007-2008 : Licence d'Études basques. Participant au programme ERASMUS, Université du Pays Basque, Vitoria-Gasteiz (Espagne). Licence obtenue, mention bien.

2005-2006 et 2006-2007 : 1ère année et 2ème année de licence d'Études basques, UPPA.


Statut du présentateur : Doctorant(e)
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Français

Frontières linguistiques et frontières politiques : étude de certaines caractéristiques du parler basque du labourd côtier.

Les frontières linguistiques (entre dialectes) et les frontières politiques entre états ne coïncident pas toujours (Thomas 1999, Veny 1993), comme l’illustre la langue basque, parlée sur l’état espagnol, comme sur l’état français. Ce travail qui a pour axe principal la dialectologie, tend à démontrer la perméabilité de la frontière, à travers l’observation du continuum dialectal basque et en particulier l’étude de certaines caractéristiques phonologiques et morphologiques du labourdin côtier – situé sur territoire français – étroitement liées aux dialectes situés au sud ou « de l’autre côté » de la frontière. Cette étude met en relief que les isoglosses ne concordent pas toujours avec la frontière politique et que la particularité du kostatar est dû à sa combinaison exclusive de caractéristiques.

Bibliographie:

Bonaparte, Louis-Lucien. 1991. Opera Omnia Vasconice. Bilbao : Académie de la langue basque.

Chambers, Jack & Trudgill, Peter. 1998. Dialectology, 2nde édition. Cambridge : Cambridge University Press.

Chaurand, Jacques. 1972. Introduction à la dialectologie française. Paris-Bruxelles-Montréal : Bordas.

Thomas, Paul-Louis. 1999. Frontières linguistiques, frontières politiques. Histoire Épistémologie Langage, XXI/1. 63-82.

Veny, Joan. 1992. Fronteras y áreas dialectales. In Actas del Congreso Internacional de Dialectología, Iker-7. Bilbao : Académie de la langue basque. 197-245.


Mots-clés: Dialectologie, langue basque, labourdin.

ID: 805

Premier auteur : Samantha Damay
Courriel : samantha.damay@gmail.com
Affiliation principale : UQAM

Note biographique / intérêts de recherche :

Nos intérêts de recherche portent sur les attitudes liées au français québécois familier à l'oral et à son enseignement chez les apprenants adultes de français langue seconde au Québec. Aussi, nous nous intéressons à la relation que ces attitudes peuvent avoir avec le degré d'acculturation de ces apprenants, que ce soit envers leur culture d'origine ou la culture québécoise, et ce dans un but d'intégration.


Publications récentes :
Diplômes obtenus : 

B.A en lettres (linguistique et français langue étrangère), Université de Genève en Suisse


Statut du présentateur : Étudiant(e) de 2e cycle
Autre(s) auteur(s): Samantha Damay
Langue de présentation : Français

Acculturation et attitudes envers le français québécois familier et son enseignement chez les apprenants de français langue seconde

contexte : enseignement du français langue seconde auprès des apprenants adultes de français langue seconde à Montréal

problème : observation des attitudes de ces apprenants envers le français québécois familiers à l'oral et son enseignement et de la relation avec leur degré d'acculturation.

cadre théorique : étude descriptive corrélationnelle

Résultats : à venir

Conclusion : à venir

 

Bibliographie:

Guertin, M. (2015). Variation sociophonétique dialectale ou stylistique ? Attitudes linguistiques et langue cible en français langue seconde à Montréal. (Mémoire de maitrise non publié). Université du Québec à Montréal.

Dewaele, J.-M. (2006). L’effet des variables objectives et affectives sur la maitrise orale de multilingues adultes. Études de linguistique appliquée, 4, 441–464.

Schumann, J. H. (1978). The acculturation model for second-language acquisition. Dans R. C. Gingras (dir.), Second-language acquisition and foreign language teaching (p. 27-50). Washington, D.C. : Center for Applied Linguistics.

Berry, J. W. (2005). Acculturation: Living successfully in two cultures. International Journal of Intercultural Relations, 29, 697-712.

Amireault, V. (2007). Représentations culturelles et identité d’immigrant adultes de Montréal apprenant le français. (Thèse de doctorat non publiée). Université McGill.


Mots-clés: Acculturation, attitudes linguistiques, français québécois familier à l'oral, français langue seconde.

ID: 807

Premier auteur : Alex Stefanelli
Courriel : alex.stefanelli@umontreal.ca
Affiliation principale : Université de Montréal

Note biographique / intérêts de recherche :

Alex Stefanelli est étudiant à l'Université de Montréal à la maîtrise en Linguistique. Ses principaux intérêts de recherche portent sur la phonologie et la syntaxe du français et des langues autochtones canadiennes.


Publications récentes :
Diplômes obtenus : 

B. A., Linguistique, Indiana University, 2012


Statut du présentateur : Étudiant(e) de 2e cycle
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Français

Pourquoi et la périphérie gauche des infinitives en français

Dans Rizzi (1990, 2001) et Shlonsky & Soare (2011), l’argument est avancé que le mot why en anglais, perché en italien, et leurs équivalents dans plusieurs autres langues, ont un comportement différent que celui des autres mots Qu-. Dans tous ces travaux, il est argumenté que why/perché est engendré dans une position différente que les autres mots Qu-, et en fait qu’il est engendré dans la périphérie gauche d’une proposition. La position exacte dans la périphérie gauche est le point de discussion.

Dans le présent travail, mon objectif est de démontrer que l’argumentation de Shlonsky & Soare doit être modifiée pour rendre compte des faits du mot pourquoi en français. La structure tronquée chez les infinitives proposée par Shlonsky & Soare fonctionne bien pour l’anglais, mais il y a certaines constructions du français qui ont besoin d’une configuration légèrement différente. Je propose une modification simple et efficace qui permet de traiter le cas du français.

Bibliographie:

Duffield, N. (2015). Where not to put why, and why not? The Journal of Konan University. Faculty of Letters, (165), 57-68.

Rizzi, L. (1990). Relativized minimality. Cambridge: MIT Press.

Rizzi, L. (2001). On the position “Int(errogative)” in the left periphery of the clause. Current Studies in Italian Syntax: Essays Offered to Lorenzo Renzi, 287-296.

Shlonsky, U. (2010). The cartographic enterprise in syntax. Language and linguistics compass, 4(6), 417-429.

Shlonsky, U., & Soare, G. (2011). Where’s ‘why’? Linguistic Inquiry, 42(4):651-669.


Mots-clés: syntaxe, français, périphérie gauche, cartographie

ID: 809

Premier auteur : Maude Fauteux
Courriel : maudefauteux@yahoo.ca
Affiliation principale : Didactique des langues, UQAM

Note biographique / intérêts de recherche :

Après divers allers-retours entre l'Amérique latine et le Québec, j'ai voulu me poser les pieds plus longuement au Québec et j'ai trouvé un emploi en tant qu'animatrice de francisation auprès d'apprenants immigrants adultes. Cet emploi m'a permis de voyager dans ma classe tout en restant au Québec. Passionnée par l'interculturel et réalisant que le choc culturel de certains de mes étudiants était parfois un obstacle à leur apprentissage linguistique, j'ai entamé une maitrise en didactique des langues afin de contribuer à mieux intégrer le développement de la compétence de communication interculturelle (CCI) en enseignement des langues. Dès le premier cours, j'ai été dirigé vers Valérie Amireault, spécialiste de la didactique de l'interculturel. Réalisant le peu de ressources développées pour les apprenants immigrants adultes au Québec, j'ai mis sur pied quatre activités interculturelles que je vais tester dans un groupe de francisation. Je désire savoir si ce type d'activités et pertinent pour ces étudiants.


Publications récentes :
Diplômes obtenus : 

Baccaulauréat en Sciences de la communication, Université de Montréal, 2003

En cours : Maitrise en didactique des langues, UQAM, depuis 2014


Statut du présentateur : Étudiant(e) de 2e cycle
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Français

Les perceptions d'apprenants immigrants adultes suivant un cours de francisation à l'égard d'activités interculturelles.

Bien que le Cadre européen commun de référence pour les langues (Conseil de l’Europe, 2001) et le Programme-cadre de français pour les personnes immigrantes adultes au Québec (MICC et MELS, 2011) recommandent le développement de la CCI, celle-ci est difficilement intégrée en enseignement des langues  Un enseignement traditionnel de la Culture (faits culturels, évènements marquants, etc.) prédomine sur l’enseignement de la culture (modes de vie, valeurs, etc.). Pour remédier à cette situation, divers auteurs et praticiens européens ont développé des activités interculturelles. À notre connaissance, il existe peu d’activités interculturelles développées pour le programme de francisation offert aux nouveaux arrivants du Québec. La présente étude a pour objectif de décrire les perceptions d’apprenants immigrants adultes quant à la valeur (intérêt et utilité) d’activités interculturelles pour leur apprentissage du français et leur intégration à la société d’accueil. Cette communication vise la présentation du concept de la compétence de communication interculturelle et de quatre activités interculturelles qui seront réalisées auprès de nos participants.

Bibliographie:

Amireault, V. (2007). Représentations culturelles et identité d'immigrants adultes de Montréal apprenant le français. (Thèse de doctorat). Université McGill, Montréal.

Byram, M. (1997). Teaching and assessing intercultural communicative competence. Clevedon : Multilingual Matters.

Čebron, N., Golubeva, I. et Osborne, J. (2015). Intercultural activities through the eyes of students : feedback from the IEREST project. Journal of Linguistic Intercultural Education, 8, 59-72.

Lussier, D. (2010). Theoretical bases of a conceptual framework with reference to intercultural communicative competence. Journal of Applied Linguistics, 4(3), 309-332.

Zarate, G., Gohard-Radenkovic, A., Lussier, D. et Penz, H. (2003). Médiation culturelle et didactique des langues. Strasbourg : Éditions du Conseil de l'Europe : Centre européen pour les langues vivantes.


Mots-clés: compétence de communication interculturelle; activités interculturelles; apprenants immigrants adultes du français langue seconde; intégration

ID: 811

Premier auteur : Noémie François-Haugrin
Courriel : noemie.fh@hotmail.com
Affiliation principale : Université du Québec à Montréal

Note biographique / intérêts de recherche :

Je m'intéresse au créole et au français martiniquais, deux langues en contact et en situation de mélange codique, qui sont parlées sur mon ile natale, la Martinique. Durant mon bac en linguistique, je me suis penchée sur la comparaison du lexique verbal du créole haitien et du créole martiniquais. Actuellement, je prépare mon mémoire, qui porte sur l'acquisition de l'expression du déplacement en français martiniquais.


Publications récentes :
Diplômes obtenus : 

B. A. en Linguistique générale, obtenu à l'UQAM en 2015


Statut du présentateur : Étudiant(e) de 2e cycle
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Français

L’acquisition de l’expression du déplacement en français martiniquais

Les locuteurs du français martiniquais (FM) possèdent un ensemble d’expressions (style rhétorique) qui leur sont propres, malgré le rattachement politique de la Martinique à la France hexagonale. Nous avons choisi de reprendre les résultats de Hickmann et al. (2009) pour le français parisien (FP) et de les comparer aux données d’enfants martiniquais de 3 à 7 ans, car nous pensons que, en raison des particularités culturelles de la Martinique, des différences pourraient émerger tant dans l’acquisition que dans le choix des outils linguistiques pour parler du déplacement. À l’automne 2017, nous recueillerons les productions d’enfants de 3, 4, 6 et 7 ans scolarisés au sein d’une école primaire du Nord de la Martinique après qu’ils ont visionné des vidéos où des personnages effectuent des déplacements vers le haut, vers le bas ou à travers un référent.

Bibliographie:

Hickmann, M., Taranne, P., & Bonnet, P. (2009). Motion in first language acquisition: Manner and Path in French and English child language. Journal of Child Language, 36(4), 705-741. doi:10.1017/S0305000908009215

Prudent, L.-F. (1981). Diglossie et interlecte. Langages, 13-38.

Prudent, L.-F. (2005). Interlecte et pédagogie de la variation en pays créoles. In L.-F. Prudent, F. Tupin, & S. Wharton (Eds.), Du plurilinguisme à l'école : vers une gestion coordonnée des langues en contextes éducatifs sensibles (pp. 359-378). Berne Suisse: Peter Lang.

Slobin, D. I. (1996). From « thought and language » to « thinking for speaking ». In J. J. Gumperz & S. C. Levinson (Eds.), Rethinking linguistic relativity (pp. 70-96). Cambridge: Cambridge university Press.

Talmy, L. (2000). Toward a cognitive semantics. Cambridge, Massachusetts: MIT Press.


Mots-clés: français martiniquais ; acquisition ; typologie déplacement

ID: 813

Premier auteur : Amal AIT SAKKOU OUZAID
Courriel : Amal.aitsakkou@gmail.com
Affiliation principale : Faculté des lettres et des sciences humaines de Meknès

Note biographique / intérêts de recherche :

âgée de 27, d'origine marocaine. je suis doctorante dans le laboratoire de recherche "Communication, langue et culture" en parallèle je travaille comme formatrice en communication dans une école de management. il est très important pour moi de participer à ce colloque car le sujet que vous avez choisi qui  est "la mondialisation et le langage" s'adapte parfaitement à mon  sujet de thèse. en effet, j'étudie les représentations sociales du Développement Durable au Maroc et nous savons maintenant que la mondialisation a fortement accentué des dommages environnementaux mais aussi a perturbé les cultures locales. par conséquent, je voudrai étudier l'impact de la mondialisation sur la culture et le langage au Maroc.


Publications récentes :
POUR UNE APPROCHE COMMUNICATIONNELLE ET LINGUISTIQUE DU CHANGEMENT ORGANISATIONNEL : EXEMPLE DU MAROC

Diplômes obtenus : 

Master en " communication des organisations"

Diplôme d 'Etat en "assistanat social"

 

 


Statut du présentateur : Doctorant(e)
Autre(s) auteur(s): zineb MABROUK
Langue de présentation : Français

la diversité langagière et le statut des langue dans le cadre de la mondialisation au Maroc

 

 

le Maroc dispose d'un patrimoine culturel riche et diversifié, chaque région possède ses particularités langagières contribuant ainsi à la culture et à l’héritage civilisationnel. Cependant, la situation sociolinguistique présente le constat selon lequel le statut des langues nationales est très menacé avec l’avènement de la mondialisation, nous nous intéresserons surtout au français qui est devenu une langue de premier rang (par rapport à l’anglais et l’espagnol). Cela pour plusieurs raisons, d’abord parce que la France constitue toujours le premier partenaire commercial du Maroc mais aussi l’utilisation de cette langue étrangère est liés à plusieurs valeurs sociales comme la richesse, l’argent, le pouvoir et la culture.

 

L’examen de ces questions conduira à poser le problème crucial de la gestion de la diversité langagière dans le sillage de la mondialisation au Maroc. L’objectif de notre communication est aussi de connaître le fonctionnement langagier et culturel autour du thème de la mondialisation.

 

Bibliographie:

Cassin, Barbera,  Plus d’une langue, Éditions Bayard : Paris, France, 2012

Charrad, Wadii,  Education : l’anglais remplacera-t-il le français ?, 2015

Yves Montenay, La langue française face à la mondialisation, Les Belles Lettres, 2005

Hannah Aarendt, La crise de la culture, Poche, 1989

Boukous, A. Société, langues et cultures au Maroc, Rabat,
Publications de la Faculté des Lettres, 1995

Boukous, A. , « La politique linguistique au Maroc : enjeux et
ambivalences », in Les politiques linguistiques, mythes et réalités,
Universités francophones, Beyrouth, AUPELF-UREF, p. 73-82, 1996

Bourdieu, P., Ce que parler veut dire. Economie des échanges
linguistiques, Paris, Fayard, 1982


Mots-clés: Mondialisation, culture, statut des langues, la diversité langagière

ID: 816

Premier auteur : Laurence; Noémie; Gabrielle Gagnon; Nadeau; Pelletier
Courriel : laurence.gagnon@live.ca
Affiliation principale : Université du Québec à Montréal, Groupe de recherche sur la LSQ et le bilinguisme sourd

Note biographique / intérêts de recherche :

Intérêts de recherche communs :


Publications récentes :
Diplômes obtenus : 

B. A. linguistique générale, Université du Québec à Montréal, 2017

Nous sommes trois bachelières du programme de linguistique générale de l'UQAM.  Laurence Gagnon et Noémie Nadeau poursuivent leurs études aux cycles supérieurs (linguistique et orthophonie), alors que Gabrielle Pelletier entamera un baccalauréat en psychologie.


Statut du présentateur : Étudiant(e) de 1er cycle
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Français

Étude du lieu d’articulation chez un groupe de locuteurs de la LSQ âgés de 63 à 81 ans

Contexte:

Dans le contexte alarmant où la mondialisation amène l’étiolement des langues minoritaires, nous nous intéressons à recueillir le lègue d’une génération linguistiquement unique, celui des ainés sourds.

Problème:

Cette étude s’intéresse aux variations phonologiques, plus précisément celles relatives au lieu d’articulation, dans un groupe de sept locuteurs sourds âgés entre 63 et 81 ans ayant la LSQ pour langue première.

Méthode :

L’élicitation des noms a été faite à partir d’images afin de n’obtenir qu’un seul signe pour chaque nom. Tous les participants ont été filmés, ce qui a permis l’analyse fine de leurs productions.

Résultats :

Nos résultats tendent à montrer que les participants produisent les signes majoritairement plus bas que ce qui était attendu.

Conclusion :

Plusieurs limites nous empêchent de valider notre hypothèse, mais certains indicateurs tendent à penser que le vieillissement aurait un impact sur la production de signes par les ainés.

Bibliographie:

Luna, S. (2015, mai). Variation syntaxique de la langue des signes québécoise (LSQ) chez les ainés sourds. Communication présentée au congrès de l’ACL 2015, Ottawa, Ontario. Résumé repéré à http://cla-acl.ca/wp- content/uploads/Luna-2015.pdf

Parisot, A.-M. (dir.) (s.d.) Outil d’évaluation du vocabulaire LSQ pour le premier cycle des classes bilingues français-LSQ. Document inédit.

Stokoe, W. C. (2005). Sign language structure: an outline of the visual communication systems of the american deaf. Journal of Deaf Studies and Deaf Education, 10(1), 3–37. https://doi.org/10.1093/deafed/eni001 (Ouvrage original publié en 1960)

Villeneuve, S. et Parisot, A.-M. (2007). Profil phonologique débutant et expert de l'interprète. Dans A.-M. Berthonneau, G. Dal et A. Risler (éd.), Silexicales 5,  Syntaxe, interprétation, lexique des langues signées (p. 137-155). Lille, France: Publication de l’U.M.R. 8163 du C.N.R.S. (STL), Université de Lille 3.


Mots-clés: langue minoritaire, langue des signes québécoise, phonologie, ainés, vieillissement

ID: 819

Premier auteur : Maura Cruz Enríquez
Courriel : mauratolkienf@gmail.com
Affiliation principale : Université de Montréal

Note biographique / intérêts de recherche :

Intereses de investigación: Adquisición de lenguas segundas, adquisición de lenguas de herencia, selección modal en español, tiempos verbales


Publications récentes :
Diplômes obtenus : 

Máster en estudios hispánicos, Université de Montréal, 2013.

Licenciatura en Letras, Universidad de la Habana, 2002.


Statut du présentateur : Doctorant(e)
Autre(s) auteur(s): Anahí Alba de la Fuente, Hugues Lacroix
Langue de présentation : Espagnol

Selección modal en las oraciones relativas del español en bilingües francés-español: ¿puede una lengua minoritaria influir en una lengua mayoritaria?

El presente estudio analiza la adquisición de la selección modal en las oraciones relativas del español en aprendientes de L2 y hablantes de herencia (LH) residentes en Montreal, con el fin de seguir explorando las diferencias que existen entre estos dos grupos de aprendientes, y de examinar la posible influencia de la L2 en la lengua primera (L1), especialmente cuando la L2 es una lengua minoritaria. Para ello, se administró una tarea escrita de juicio de combinación de frases en español y una tarea de producción escrita en francés. Los resultados de la tarea 1 revelan que los hablantes de L2 están más cerca del grupo de control nativo que los hablantes de herencia. Los resultados de la tarea 2 sugieren un efecto de la L2 /lengua débil (minoritaria) en la L1 /lengua dominante (mayoritaria).

Bibliographie:

Blake, R. 1983. Mood Selection among Spanish-Speaking Children, Ages 4 to 12. Bilingual Review, 10, 1, 21-32.

Borgonovo, C., Bruhn de Garavito, J. and Prévost, P. 2015. Mood selection in relative clauses: Interfaces and variability. Studies in SecondLanguageAcquisition 37(1): 33-69.

Menanteau, D. 1986. Le mode verbal, classe grammaticale? La linguistique, 22(1), 69-80.

Montrul, S. 2007. Interpreting mood distinctions in Spanish as a heritage language.En R. C. Kim Potowski, Spanish in contact: policy, social and linguistic inquiries (pp.23-39). Amsterdam: John Benjamins.

Montrul, S. y Perpiñán, S. 2011. Assessing Differences and Similarities between Instructed Heritage Language Learners and L2 Learners in Their Knowledge of Spanish Tense-Aspect and Mood (TAM) Morphology.Heritage Language Journal, 8(1), 90–133.


Mots-clés: Adquisición de lenguas segundas, adquisición de lenguas de herencia, selección modal en español

ID: 821

Premier auteur : Zohra HADJ-AISSA née CHERIEF
Courriel : ressourcement2014@gmail.com
Affiliation principale : Institut Superieur de traduction - Université d Alger 2- Algérie

Note biographique / intérêts de recherche :

J' enseigne la traductologie , les theories de la traduction , ainsi que la critique en traduction avec les differentes approches telle l hermeneutique , la deconstruction , la philosophie du langage, etc.
je suis aussi praticienne et interprete internationale depuis une 30aine d années , affiliée a divers organismes nationaux et internationaux

Je m' interesse tout particuliérement à tout ce qui es récent dans notre domaine et fais des recherches en traductologie et en neurosciences : je viens de participer au Congrés Mondial de Traductologie à Paris , et prépare le TRANSLATA III à Insbruk.

je m interesse aussi à toutes les nouvelles approches et nouveaux paradigmes récents : la complexité , la noétique , la systémique , etc.


Publications récentes :

Les outils de la traduction à l'orée du XXIe siècle : quelles perspectives?
- Actes du Colloque de traduction 2016 à l Institut arabe de traduction - ISAT d Alger -

revista universitaria MON TI : las nuevas tendencias de la interpretacion -Universidad de Alicante - (articulo previsto para publicacion )

Actes du C.M.T (en préparation ) pour 2018
mon article en cours )
Actes en préparation pour Décembre 2017


Diplômes obtenus : 

Licence en Philologie Hispanique obtenue à l Université Autonoma de Madrid

Doctorat en Linguistique  soutenu à Madrid (dans la meme université ) en 1980

Habilitation en Sciences du Langage  (à l Université d Alger )

Enseignement à l université d Alger depuis 1980 au Departement d Interpretariat et Traduction - Université d Alger -

en plus de nombreuses formations et diplomes complémentaires dans des institutions differentes )

 

 


Statut du présentateur : Professeur(e)
Autre(s) auteur(s): 
Langue de présentation : Français

Enjeux praxeologiques de la traduction et de l interpretation dans le monde d aujourd hui .

Traduire aujurd'hui suppose des enjeux face à la mondialisation , face aux frontiéres labiles entre les concepts , et aussi avec la re-sémantisation de nombreux termes que nous utilisons .

L interpréte/traducteur devra recourir à des strategies cognitives de façon continue , devra apprendre à gérer et adapter sa charge mentale , mais aussi et surtout s' adapter à tous les changements actuels , voire les instrumentalisations de certaines notions , et enfin en tant que passeur il devra nécessairement gérer l entre-deux ou se niche souvent l intraduisible qu il devra néanmoins traduire , meme sans tout traduire parfois .

Le moment est venu re-penser differemment cette activité traductologique piégée face à une mondialisation galopante qui a tout bouleversé et nous met dans l obligation de s'adapter et de réagir conséquemment face au XXI siécle .

Bibliographie:

Documents et Rapports Onusiens Annuels dans tous les domaines , et qui permettent de s actualiser de façon perenne

par ex: le Programme du P.N.U.E , avec le G.E.O ou l on peut trouver toute la terminologie afférente au domaine , et les neologismes .

La F.A.O pour l agriculture : il y a tous les Rapports necessaires


Mots-clés: praxeologie , enjeux , frontieres labiles , concepts evolutifs , strategies cognitives .