Sens de l’agentivité, effets de production et apprentissage verbal: Parler à quelqu’un fait la différence

    • Presentation speakers
      • Alexis Lafleur, 3e cycle, Université du Québec à  Montréal, Laboratoire des Sciences phonétiques de l'Université de Montréal

    Le sens de l’agentivité (le fait de savoir qu’on est l’auteur de ses actions) reposerait sur un processus en deux étapes impliquant un sentiment d’agentivité «on-line», puis un jugement d’agentivité «off-line», fondé sur une attribution consciente. Selon le Modèle du comparateur (MduC; Frith et coll., 2000), pour qu’un sentiment d’agentivité émerge, le feedback sensorimoteur lors d’une action doit correspondre à un modèle efférent contenant les effets sensoriels prévisibles de l’action. Une correspondance fiable entre le modèle efférent et le feedback sensorimoteur serait nécessaire à la formation d’une trace mnésique robuste pour cette action. Le MduC rend compte des effets variables des feedbacks sur la mémoire d’items verbaux : par exemple, on se souvient plus facilement d’items verbaux que l’on a articulé à voix haute que d’items produits intérieurement. Cependant, peu d’études ont examiné les implications du MduC sur l’apprentissage de nouveaux mots, où on suppose que l’attention conjointe joue un rôle majeur. La présente étude vise à déterminer si l’attention conjointe, obtenue via le regard dirigé d’un locuteur à un interlocuteur, renforce la mémoire de mots produits selon différents feedbacks orosensoriels et si cet effet s’étend à la mémoire de nouveaux mots (des «non-mots»). Dans l’ Expérience 1, 19 participants ont produits des mots français familiers sous quatre conditions (« avec interlocuteur », « seul », « lip-synch », « dans sa tête ») puis ont jugés, selon une liste contenant des items présentés et non-présentés, s’ils avaient produits l’item à voix haute. Dans une deuxième expérience, 20 autres participants ont réalisé cette même tâche, mais avec des non-mots. Les résultats montrent que le sens de l’agentivité ne varie pas selon le type de feedback lors du rappel de la production de mots nouveaux (contrairement au rappel de mots connus), puis que l’attention conjointe renforce le sens de l’agentivité, mais pour la production de mots connus seulement.

    Références

    Daprati, E., Nico, D., Franck, N. et Sirigu, A. (2003). Being the Agent: Memory for action events. Consciousness and Cognition. 12, 670-683.

    Frith, C. D., Blakemore, S.-J. et Wolpert, D. M. (2000). Abnormalities in the awareness and control of action. Philosophical Transactions of the Royal Society of London B. 355(1404), 1771-1788.

    Sugimori, E., Asai, T. et Tanno, Y. (2010). Sense of agency over speech and proneness to auditory hallucinations : The reality-monitoring paradigm. The Quarterly Journal of Experimental Psychology. 64, 169-185.

    Synofzik, M., Vosgerau, G. et Newen, A. (2008). Beyond the comparator model: A multifactorial two-step account of agency. Consciousness and Cognition. 17, 219-239.

     

 

Commenter

 

Your email address will not be published. Required fields are marked *