Organisation du langage parlé dans le cortex préfrontal: Contrôle exécutif et production de la parole

  • Le lobe frontal (LF) remplit une fonction-clé dans la régulation de la pensée et du comportement chez l’être humain. La recherche neuropsychologique et en imagerie cérébrale nous indique que cette fonction – le contrôle exécutif – se déploie de façon hiérarchique le long de l’axe rostro-caudal du LF selon de variations de contingences perceptuelles, contextuelles et épisodiques. Le LF est également impliqué dans la perception et la production du langage. Toutefois, son rôle dans le traitement du langage demeure peu connu. En particulier, nous ignorons encore dans quelle mesure la fonction linguistique du LF est liée à ses fonctions exécutives générales. Je propose ici un modèle hiérarchique du LF en tant que composante exécutive principale du traitement du langage, m’inspirant principalement de la Théorie de l’Information et des approches hiérarchiques du contrôle exécutif et du langage parlé. Je teste ce modèle au moyen de deux méta-analyses effectuées sur 41 études de production du langage par imagerie fonctionnelle (IRMf) et tomographie par émission de positrons (TEP), classifiées en fonction du niveau de contrôle exécutif déployé pour produire des mots, des phrases ou du discours. Les résultats de ces deux analyses révèlent un gradient rostro-caudal d’activation du LF gauche similaire à celui observé dans le cadre d’études du contrôle exécutif général. Je décris ces résultats à la lumière des études comportementales effectuées chez des patients cérébro-lésés (aphasie) et défends l’hypothèse selon laquelle le LF agit en tant qu’organe exécutif du langage parlé.

 

Commenter

 

Your email address will not be published. Required fields are marked *