Le silence face au génocide arménien: Le mutisme comme motif de césure dans le film The Cut de Fatih Akin

    • Presentation speakers

    Dans le film The Cut (2014), qui clôt la trilogie Liebe, Tod und Teufel, le réalisateur turc-allemand Fatih Akin aborde le thème du mal. Akin nous transporte au début du 20e siècle et traverse les continents pour raconter l’histoire d’un père. En 1915, un homme survit au génocide arménien dans l’Empire ottoman, mais y perd sa famille ainsi que la voix. Un soir, il apprendra que ses deux filles jumelles ont survécu et partira dans une quête pour les retrouver. Au fil de cette épopée, Fatih Akin utilise le mutisme de son protagoniste pour illustrer cent ans de silence sur le génocide arménien. De plus, le film The Cut de Fatih Akin représente une césure de ce silence, puisqu’il s’agit du premier film turc à aborder le génocide arménien, qui n’est toujours pas reconnu par la Turquie. Avec le centenaire du génocide cette année, le film s’inscrit dans le travail de prémémoire de celui-ci. Est-ce un hasard que la trilogie de Fatih Akin, qui semblait porter sur l’identité turque-allemande, se termine par un long métrage sur la période la plus sombre de la terre natale de ses parents? Avec cette présentation, je tenterai de justifier l’importance du dernier film de Fatih Akin en portant une attention particulière à son utilisation du motif de césure, qui dépasse largement l’esthétique cinématographique et qui met fin à un centenaire de silence sur le génocide arménien de la part de la communauté cinéphilique turque.


    BIBLIOGRAPHIE

    André, E. (2007). Esthétique du motif : Cinéma musique peinture. Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes.

    Güçlü, Yücel. (2012). The Holocaust and the Armenian Case in Comparative Perspective. Maryland : University Press of America.

    Göktürk, Deniz. (2012). Turkish German Cinema in the New Millennium: Sites, Sounds and Screens. New York : Berghahn.

    Hirsch, Marianne. (2012). The Generation of Postmemory: Writing and Visual Culture After the Holocaust. New York : Columbia University Press.

    Mazierska, Ewa. (2011). European Cinema and Intertextuality: History, Memory and Politics. Palgrave Macmillan.

    Michalczyk, J. J. and R. G. Helmick (2013). Through a Lens Darkly: Films of Genocide, Ethnic Cleasing, and Atrocities. New York, Peter Lang.

     

 

Commenter

 

Your email address will not be published. Required fields are marked *