La méchante langue et le nombril : langue, culture, identité

    • Présentatrice(s) ou présentateur(s)
      • Chantal Bouchard, Professeure, Département de langue et littérature françaises de l’Université McGill

    Depuis plus de trente ans, j’étudie la société québécoise dans son rapport à la langue française. Au cours de mes études de linguistique, je m’étais principalement intéressée à la linguistique historique, donc à l’évolution des formes, puis à ce qui pourrait expliquer ces transformations. La découverte des premiers travaux de sociolinguistique m’a ensuite entraînée dans une direction que je n’ai plus quittée. Il m’a alors semblé qu’il était impossible de saisir l’évolution linguistique sans d’abord étudier l’histoire d’une société et comprendre comment l’identité collective de ses membres s’était constituée, puis transformée en réaction aux mutations de ses conditions d’existence.

    J’ai entrepris au début des années 1980 les recherches qui ont mené à la publication
    de La langue et le nombril, puis de Méchante langue, et tandis que je faisais à rebours
    l’exploration de l’histoire sociale des Québécois pour tâcher de comprendre notre rapport si compliqué à la langue, la société continuait à se transformer sous mes yeux.

    Je suis plus convaincue que jamais des liens puissants qui unissent langue, culture et identité.

 

Commenter

 

Your email address will not be published. Required fields are marked *