Exploitation d’entrevues radiophoniques avec des logiciels (SATO)

    • Présentatrice(s) ou présentateur(s)

    Notre objectif est de déterminer le positionnement (neutralité ou partialité) d’un journaliste de la presse privée qui fait des entrevues avec des personnalités politiques du Sénégal. Lors des élections présidentielles de 2000, la presse privée a littéralement pris parti pour un candidat qui, une fois élu, a multiplié les tentatives de musellement et de censure de son ex-alliée. A l’occasion des élections suivantes en 2007, la presse privée trahie dresse le bilan du mandat finissant. Va-t-elle réussir à rester impartiale? Les émissions radiophoniques diffusées sur internet ont eu lieu de février 2006 à août 2006, et sont destinées à la diaspora sénégalaise.

    Nous souhaitons saisir l’ensemble des prises de parole (interrogations et répliques) que le journaliste engage face à chaque invité afin de les comparer et de les contraster selon l’identité de l’invité (pouvoir ou opposition). Notre analyse procède d’une approche qui combine des logiciels d’analyse exploratoire de données numériques et textuelles, mais aussi de logiciels de transcription. Le logiciel qui a constitué l’outil central de notre analyse est Sato, lequel permet de saisir et d’isoler les prises de parole (interventions) de chaque interlocuteur afin de pouvoir opérer des combinaisons entre elles.

    Au final, en prenant en compte l’ensemble de l’échange, nous dressons le profil interactionnel des entrevues (rapports de force et densité interactive des échanges) grâce notamment à ces indices interactionnels et prosodiques. Ceci constitue une base empirique qui servira de socle vers une analyse plus complète qui permettra de préciser la nature des rapports de force, en matière de consensus (harmonie) ou d’opposition (divergence) dans l’interaction au sein des entrevues entre le journaliste et l’invité.

 

Commenter

 

Your email address will not be published. Required fields are marked *