Étude de faisabilité de deux tests portant sur la conscience morphologique et les violations sémantiques et morphosyntaxiques en français

  • En début de scolarisation, les enfants francophones démontrent des compétences de conscience morphologique (de la morphologie verbale) avant que celle-ci ne leur soit enseignée à l’école (Marquis et coll., 2012). De plus, les enfants francophones sont, entre autres, sensibles aux violations sémantiques et morphosyntaxiques (Courteau et coll., 2013). Le but de la présente étude est de vérifier la faisabilité de l’utilisation, avec des enfants avec trouble spécifique du langage (TSL), de deux tests qui visent à vérifier les compétences langagières en français de la conscience morphologique verbale en production et de la compréhension d’incongruences sémantiques et de violations morphosyntaxiques sur des syntagmes nominaux avant l’enseignement explicite de ceux-ci à l’école.

    Dans la présente étude, nous avons évalué, en français québécois, une enfant de 5 ans sans TSL ayant complété la maternelle et un enfant de 8 ans avec TSL ayant complété la deuxième année sur a) la conscience morphologique en utilisant une tâche de production induite du passé composé de verbes dont le participe passé termine en /e/, /i/, /y/ ou est idiosyncrasique (Marquis et coll., 2012) et b) la capacité à relever des violations sémantiques et morphosyntaxiques dans des syntagmes nominaux en utilisant une tâche visuo-auditive (Royle, inédit). L’analyse des données permettra de déterminer si l’utilisation de ces tâches est possible auprès d’enfants avec TSL.

    Les données seront analysées en vue de la présentation et les résultats de comparaisons statistiques y seront discutés en lien avec les modèles psycholinguistiques d’acquisition de la conscience morphologique des groupes de conjugaison et d’accord des syntagmes nominaux en français.

    Bibliographie

     Courteau, É., Royle, P., Gascon, A., Marquis, A., Drury, J. E. et Steinhauer, K. (2013). Gender concord and semantic processing in French children : An auditory ERP study, Dans S. Baiz, N. Goldman et R. Hawkes (Eds.), BUCLD 37: Proceedings of the 37th annual Boston University Conference on Language Development, vol. 1 (pp. 87-99). Boston, MA: Cascadilla Press.

    Marquis, A., Royle, P., Gonnerman, L. M. et Rvachew, S. (2012). La conjugaison du verbe en début de scolarisation. TIPA. Travaux interdisciplinaires sur la parole et le langage, 28. Repéré à tipa.revues.org/201

    Royle, P. (inédit). Tâche d’évaluation de la métacognition linguistique (sémantique lexicale et accord en genre) chez les enfants francophones.

    Royle, P., & Stine, I. (2012). The French noun phrase in preschool children with SLI, morphosyntactic and error analyses. Journal of Child Language, 1-26.

 

Commenter

 

Your email address will not be published. Required fields are marked *