VocUM : colloque multidisciplinaire sur le langage

  • VocUM est un colloque international annuel organisé par des étudiantes et étudiants aux cycles supérieurs de l’Université de Montréal provenant de différents domaines d’études reliés au langage. Il s’agit du seul colloque multidisciplinaire montréalais dédié au langage.

    APPEL À COMMUNICATIONS

    LANGAGE ET ESPACE

    C’est avec plaisir que nous vous invitons à soumettre une proposition de communication pour la 8e édition de VocUM, qui se tiendra virtuellement les 18, 19 et 20 novembre 2021. VocUM est un colloque international annuel organisé par des étudiantes et étudiants de l’Université de Montréal provenant de différents domaines d’études liés au langage. Il s’agit du seul colloque multidisciplinaire montréalais consacré au langage.

    Cette édition du colloque propose de se pencher sur les multiples intersections entre langage et espace(s). Qu’il s’agisse de la réévaluation de notre relation aux lieux et aux distances durant la pandémie, des enjeux de la mondialisation et des mouvements migratoires, ou des nouvelles frontières dépassées en projetant une colonisation de Mars, notre rapport à l’espace est en constante redéfinition. Montréal, Ville-Marie, Hochelaga, Tiohtià:ke : la toponymie reflète le rapport toujours changeant entre les locutrices et locuteurs et le territoire. Notre relation à l’espace, par l’enracinement et l’attachement au territoire, par sa (re)découverte, par son occupation, par les rapports de pouvoir qui s’y exercent ou les déplacements de population sur celui-ci, représente l’un des moteurs importants de changement linguistique. 

    Afin de mettre en valeur la polysémie de ce thème, nous accueillerons des présentations provenant d’axes de recherche variés. Les communications s’intéressant aux impacts des espaces sur les pratiques langagières (mobilité, récits de voyage, communication et distances) sont les bienvenues, tout comme celles qui interrogent les différents espaces de discours (espaces médiatiques, publicitaires, scolaires, privés versus publics, frontaliers, commerciaux). Nous accepterons également les propositions portant sur les langues en danger ou minoritaires et les politiques linguistiques, ainsi que le rapport des différentes communautés linguistiques avec le territoire, qu’il soit identitaire, politique ou militant. En plus de questionner l’expression de l’espace dans la langue, nous ouvrirons la discussion vers des paradigmes plus vastes, abstraits ou concrets : des safe spaces aux lieux d’apprentissage des langues, des enjeux d’accessibilité (traduction et traductique, interprétation, langues signées, langue inclusive) aux réflexions sur les aspects physiologiques du langage (approche localisationniste des fonctions langagières, lien entre le cerveau et les troubles de la parole). Dans la même visée d’ouverture, l’espace physique ou virtuel pourra être discuté : espaces de réclusion, plateformes de communication et forums, intelligence artificielle, approches thérapeutiques virtuelles. Enfin, l’espace s’ouvre du réel jusqu’au fictif, et englobe les poétiques du lieu (la figure du promeneur ou de la promeneuse, l’imaginaire de la route), la science-fiction et les espaces imaginaires (non-lieux, bovarysme, langues construites). De retour aux interactions humaines et à l’impact des espaces sur la variation linguistique, nous accueillerons aussi les propositions portant sur le rôle de la langue dans la délimitation et la définition de ces espaces physiques ou socialement construits (les lectes, les communautés de pratique, l’alternance codique, l’assimilation linguistique).

    Les propositions pour VocUM2021 ⁠–⁠ Langage et espace pourront entre autres s’inscrire dans les disciplines suivantes :

    LISTE DES DISCIPLINES

    Acquisition L1/L2/LnLinguistique appliquée
    Aménagement linguistiqueLittérature comparée
    Analyse du discoursLittératures
    AnthropologieNeurolinguistique
    CommunicationOrthophonie
    DidactiquePhilosophie du langage
    Didactique des languesPhonétique
    EthnolinguistiquePolitiques de traduction
    GéographiePolitiques linguistiques
    HerméneutiquePragmatique
    Histoire de l’artPsycholinguistique
    Histoire de la traductionSciences politiques
    Histoire des languesSociolinguistique
    Histoire du langageSociologie
    InformatiqueTerminologie
    Langues anciennesTerminotique
    Langues minoritairesTraduction
    Langues modernesTraduction spécialisée
    LexicographieTraitement automatique du langage
    LinguistiqueTroubles du langage

    Les modalités exactes de l’édition 2021 (plateforme, synchronicité, etc.) seront déterminées à l’approche du colloque selon l’évolution des conditions sanitaires. Ayant constaté le succès de l’édition 2020, qui s’est tenue entièrement en virtuel, nous savons qu’il est possible de préserver la richesse et la vitalité des éditions passées même si l’espace nous sépare.

    Les langues de présentation sont le français, l’anglais, la langue des signes québécoise (LSQ) et l’American Sign Language (ASL). Afin de résister à l’homogénéisation linguistique de la recherche scientifique, VocUM encourage toutefois la diffusion du savoir en français. De même, les recherches en études hispaniques ou en études allemandes pourront être présentées en espagnol et en allemand, respectivement. Les propositions d’étudiantes et étudiants du premier cycle seront également considérées.

    Veuillez prendre note que l’intégralité du colloque sera accessible aux personnes sourdes grâce à un service d’interprétation en langue des signes. Les candidatures retenues seront invitées à fournir certains documents avant le colloque afin que les interprètes puissent se préparer.

    Les propositions, d’un maximum de 400 mots, doivent être soumises à l’aide du formulaire électronique accessible sur le site Web de VocUM. L’évaluation anonyme des propositions sera effectuée par un comité scientifique. Les communications, d’une durée de 15 à 20 minutes (à déterminer en fonction du nombre final de présentations), seront suivies d’une période de questions.

    Nous tenons à rappeler que la revue ScriptUM, l’organe de diffusion de VocUM, est désormais ouverte à toutes et tous. Il s’agit d’une publication étudiante multidisciplinaire avec évaluation anonyme par les pairs. Le prochain appel à contributions sera lancé au printemps 2021. Nous encourageons vivement les présentatrices et présentateurs de la 8e édition du colloque à garder en tête cette échéance et à soumettre un article portant sur les résultats de la recherche qui feront l’objet de leur communication lors du colloque. Vous pouvez en apprendre davantage sur la revue et consulter les anciens numéros à l’adresse suivante : https://scriptum.vocum.ca/.

    DATES À RETENIR

    Date limite pour soumettre une proposition : vendredi 2 juillet 2021

    Avis d’acceptation des propositions : fin août 2021

    Colloque : 18, 19 et 20 novembre 2021

    Pour plus d’informations : https://vocum.ca, info@vocum.ca